NauticNews Logo

Vendée Globe: Sam Davis démâte, Armel Le Cleac’h nouveau leader

Jeudi 15 novembre à 19h45 (heure française), Samantha Davies a signalé son démâtage à la direction de course du Vendée Globe et son équipe. Au moment de l’incident, Sam se trouvait à l’intérieur du bateau, tribord amure au largue avec des conditions de vent de 35 nœuds dans un grain et une mer croisée très dure. Alors qu’elle s’apprêtait à sortir sur le pont pour prendre un 3ème ris ; elle a entendu un bruit puis a senti le mat tomber coté bâbord. Ne pouvant intervenir immédiatement pour couper le gréement dans ces conditions, elle s’est mise en sécurité à l’intérieur du bateau avec combinaison et matériel de survie en attendant un fléchissement du vent.

Aux alentours de 1h30 du matin, Sam a entrepris de libérer Savéol de son gréement en coupant les câbles, les écoutes et les drisses. Opération réussie. Actuellement, les conditions sont plus calmes aux alentours de 20 nœuds. Sam a pu se reposer et se porte bien.

À 23h hier soir, Armel Le Cleac’h prenait les commandes de la flotte. Au premier classement de cette nouvelle journée, Banque Populaire est non seulement premier, mais il est le plus rapide du trio de tête avec une vitesse de 11,2 nœuds entre deux classements et dispose ce matin de 7,5 milles d’avance. Intercalé entre Banque Populaire et Macif, Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat est lui aussi en train de fondre sur Gabart et devrait le passer dans les prochaines heures.

Cette petite phase de transition météorologique a donc eu raison de la très belle navigation de Macif depuis le début de ce Vendée Globe. Un nouveau leader ouvre désormais la route vers le Cap Vert dans des conditions beaucoup plus maniables qu’il y a 24h. Une dizaine de nœuds de vent pousse les marins vers le sud, mais à 25° et 31’ de latitude nord, la chaleur est le nouvel invité à bord des 60 pieds.

Derrière le trio de tête, c’est désormais au groupe de poursuivants de faire face à la zone de transition. Le décalage très ouest de Vincent Riou ne lui est encore pas favorable et perd une place au classement. PRB est désormais 6e à 96,9 milles de Banque Populaire. Encore un peu plus loin les conditions et la mer sont toujours aussi difficiles. À la hauteur de Madère, Tanguy De Lamotte doit patienter un peu moins longtemps que ses adversaires nordistes pour sortir du front. Votre Nom Autour du Monde et Energa sont dans une belle veine de vent de 25 nœuds qui devrait les pousser encore 24h plein sud.

Match France/Angleterre

Dans la flotte, deux duos animent la course. Au coude à coude depuis presque 3 jours, Alex Thomson (Hugo Boss) et Jérémie Beyou (Maitre CoQ) naviguent de concert. Cependant, les petits airs de la fin de journée d’hier et de cette nuit ont mieux été négociés par Thomson, 4e au classement et qui dispose ce matin d’un avantage de 28,5 milles sur Beyou.. Angleterre 1 – France 0.

De son côté, Jean Le Cam sur SynerCiel doit faire face à Mike Golding depuis le sud du Portugal. Les deux marins ne se lâchent plus mais depuis le passage des Canaries, Gamesa semble plus à l’aise dans le petit temps et accentue légèrement son avance sur SynerCiel avec 16,6 milles d’avance. Résultat des deux matchs : Angleterre 2 – France 0.

Penser au bateau

La sortie du front et la nette amélioration des conditions météorologiques vont permettre aux skippers de souffler mais surtout de faire un contrôle minutieux du bateau. Depuis le départ des Sables samedi dernier, la flotte n’a pas été épargnée et le matériel a très certainement souffert. Il y aura du bricolage à faire, mais aussi aérer l’intérieur, faire sécher les vêtements et commencer à penser à soi. Une bonne douche et un meilleur sommeil pour préserver l’organisme devraient être au programme pour ces hommes qui doivent encore faire face plus de 75 jours de mer.

Tags sur NauticNews: Vendée Globe

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

6 + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.