NauticNews Logo

Vendée Globe : Vive inquiétude pour le skipper Kito de Pavant

A 9h00 (heure française) ce mardi matin, le Direction de Course du Vendée Globe a été alertée par l’équipe technique du navigateur Kito de Pavant qu’une avarie grave était intervenue à bord de son bateau Bastide Otio. Kito de Pavant qui naviguait à 16 nœuds sous grand-voile et deux ris dans une mer très formée, a informé son équipe à terre que le bateau avait subi un violent choc au niveau de la quille, suite à la rencontre avec un OFNI, provoquant une voie d’eau importante à bord du bateau.

Joint par téléphone, Kito de Pavant déclarait : « J’ai tapé quelque chose de dur avec la quille. Le choc a été brutal et le bateau s’est arrêté net. Le palier arrière de la quille a été arraché. La quille pend sous le bateau simplement tenue par le vérin de quille qui est en train de cisailler la coque… Le puits de quille est arraché, il y a une grosse voie d’eau à ce niveau mais contenue pour le moment au compartiment moteur. Actuellement il y a 40 nœuds de vent et 5 à 6 mètres de creux sur zone. Le bateau est arrêté. J’ai affalé la grand-voile pour que ça gîte moins. La situation est stabilisée pour le moment. Le matériel de survie est à côté de moi. Il va falloir venir me chercher. Je suis en train de contacter le Marion Dufresne pour qu’il vienne sur zone ».

La Direction de Course du Vendée Globe a immédiatement alerté les MRCC (Maritime Rescue Coordination Center) Gris Nez afin de les informer de l’avarie et d’organiser les secours.

Le Cross a prévenu le Marion Dufresne qui est actuellement positionné à 110 milles nautiques dans le nord de l’endroit où se trouve Kito de Pavant, lui-même localisé dans le Nord des îles Crozet. Le Marion Dufresne devrait être sur zone dans une dizaine d’heures.

Tags sur NauticNews : Vendée Globe, Kito de Pavant
– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.