NauticNews

Les Voiles de Saint-Tropez : un dimanche au soleil

26/09/2020, Saint-Tropez (FRA,83), Les Voiles de Saint-Tropez 2020, Day 1, Training, Finish Yacht Club de France Cup Cannes – Saint-Tropez

Avec l’arrivée en course des yachts classiques engagés dans la Coupe d’Automne du Yacht Club de France, magnifiquement mis en lumière par une jolie brise et un grand soleil, les Voiles de Saint-Tropez ont donné le coup d’envoi, pour la première fois de leur histoire, à deux semaines de régates dans le golfe. Si à terre l’ultra vigilance imposée par la pandémie est de rigueur, sur l’eau l’envie de naviguer et de partager la passion de la régate est bien là comme le prouvent les 140 unités engagées pour la semaine d’ouverture. Les bateaux jusqu’à 20 mètres environ vont donc dès demain, et jusqu’à samedi, animer le plan d’eau. Ils cèderont ensuite la place super boats, Modernes et Classiques, qui pourront à leur tour profiter du golfe.

Les Modernes en ouverture
Les Voiles version sport reprennent tous leurs droits demain lundi, avec l’envoi dès 11 heures des premières joutes réservées à la flotte des voiliers Modernes. Ils sont cette année 85 bateaux répartis en 6 groupes, dont 5 sous la jauge IRC et un réservé aux TP 52. Mylius, Swan, Grand Soleils, Kers ou Solaris… la crème des rapides racer-cruisers est à Saint-Tropez, pour rattraper sur l’eau l’envie et la passion trop souvent délaissées cette année par les multiples annulations de régates. A noter le très joli groupe de Tofinou, 9,5 et 12 et autres Code zéro, ces élégants day boats, luxueux et esthétiques, du chantier Rochelais Latitude 46. Douze de ces unités alliant classicisme et modernité régateront cette semaine au sein de leur propre groupe dédié.

Coupe d’Automne du Yacht Club de France
La Coupe du Yacht Club de France récompense traditionnellement à Saint-Tropez le vainqueur de la régate « de ralliement » entre les Régates Royales de Cannes et Les Voiles. Vingt-quatre unités Classiques quittaient Cannes ainsi ce matin dès 11 heures, dans un bon flux d’Est propice à envoyer les spis sous le soleil, pour les 23 milles de cette célèbre course de liaison le long des rivages, avant de finir le parcours dans un courant de nord-ouest. C’est le sloop Bermudien Il Moro di Venezia qui a damé le pion en temps réel aux jolis voiliers gréés aurique, Chips (P Class Starling Burgess 1913) et Scud (Herreshoff- Bar Harbor 31 de 1903), un nouveau venu aux Voiles bien décidé à marquer les esprits.

Inauguration du Village
Le Village des Voiles a été inauguré en fin d’après-midi par la première adjointe au maire de Saint-Tropez, Sylvie Siri, accompagnée de Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez. L’espace vital des Voiles s’est adapté aux circonstances exceptionnelles du moment. Sur 400 m2, au lieu de 1 500, les partenaires des Voiles peuvent s’y exprimer dans le strict respect des règles de distanciation en vigueur et en appliquant les mesures de protection sanitaire : prise de température, désinfection, et quota d’accès limité. Pour les concurrents, les confirmations d’inscription et l’accès au jury s’effectuent selon un protocole identique, avec un accès séparé.

Ils ont dit :
Pierre Roinson, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez
« Nous vivons une édition délicate, avec d’énormes contraintes.  Les décisions sont tombées tardivement. Il a fallu s’adapter. Nous cumulons crise sanitaire et nouveau format des Voiles qui se déroulent cette année sur deux semaines. L’idée est de séparer les grosses unités des plus petites, souvent pour des raisons de sécurité. Le spectacle devrait y gagner, avec en deuxième semaine tous les gros bateaux régatant entre eux. Par ailleurs, tous les départs et arrivées vont désormais avoir lieu sous le Portalet, comme à la belle époque de la Nioulargue. Il y aura donc 15 jours de grand spectacle en mer et au plus près du port. La crise sanitaire nous prive de beaucoup de bateaux, surtout des gros dont les équipages viennent du monde entier, et qui ne sont pas en mesure de voyager. Ils seront là l’année prochaine, c’est promis ! Je tiens à remercier tous nos partenaires qui nous suivent dans la crise malgré les problèmes économiques. On conserve nos équipes de bénévoles et la gestion du plan d’eau, avec moins de ronds moins loin au large, est facilitée par la nouvelle formule. Je souhaite que les Voiles se déroulent au mieux, sans problème sanitaire. Je compte sur la discipline des équipages. On n’aura pas la fête habituelle à terre mais on va retrouver la convivialité à bord des bateaux »

Georges Korhel, Principal Race Officer
« Les gros bateaux ont toujours trouvé dangereux de naviguer avec les petits bateaux. Même en partant avant, les petits se retrouvaient toujours à un moment ou à l’autre à croiser les gros, avec des différentiels de vitesse très importants, notamment au passage des bouées. Il y a trois ans, on a mis les gros bateaux sur les ronds des Wally à Pampelonne. Mais on ne pouvait alors que leur proposer des parcours courts, peu amusants pour les équipages. Cette année, nous avons décidé de leur offrir toute une semaine exclusivement pour les gros bateaux ! Ils vont ainsi pouvoir s’aligner dès la ligne de départ devant le port, pour plus de plaisir. Cette formule est naturellement beaucoup plus sécurisante ! Si possible, j’aimerais à l’avenir faire courir les gros bateaux la première semaine. L’idée de cette nouvelle formule est d’offrir aux régatiers et aux spectateurs une superbe semaine avec les grosses unités. Modernes et Classiques auront chacun leurs parcours dédiés. Les Modernes partent en premier, vers 11 heures chaque jour, puis on enchaine avec les voiliers de tradition. On a juste à changer les comités. Les parcours seront juste un peu plus longs car il faut sortir du golfe. Philippe Enel gère le Comité de course tradition, et Jérôme Nutte les Modernes. La journée des Défis est maintenue, ainsi que la 55 Cup. Pour des raisons liées au Covid, la Coupe des Centenaires du Yacht Club de Gstaad est annulée. Crise oblige, nous avons moins de bateaux, 150 contre plus de 300 habituellement. Cela va nous permettre de bien rôder cette nouvelle organisation. »

Tony Oller, Directeur Général de la Société Nautique de Saint-Tropez
« Les Voiles prennent un tour beaucoup plus simple. Cela fait deux ans que nous travaillons sur ce projet. On éclate les flottes entre petits et grands bateaux, pour allonger le spectacle et pour assurer les départs et les arrivées devant le port. Finis les ronds excentrés des flottes Modernes et des grandes unités. Cela va curieusement dans le sens des exigences sanitaires, puisque nous avons moins de monde chaque semaine, les flottes étant coupées en deux. Cela va aussi dans le sens du spectacle. Rien n’est figé. On fera un bilan au terme des Voiles, avec nos partenaires et quelques propriétaires phares, et on ajustera le tir pour l’an prochain. J’attends de cette semaine de belles images et de l’énergie positive, dans le respect des mesures sanitaires, sans rassemblement. »


Programme 2020 :
Semaine 1 : Les Voiles de Saint-Tropez
Samedi 26 et dimanche 27 septembre : accueil des voiliers jusqu’à 20 mètres environ (sauf pour certaines classes)
Lundi 28 septembre : régates pour les voiliers modernes
Mardi 29, mercredi 30 septembre, vendredi 2, samedi 3 octobre : régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 1er octobre : journée des défis
Samedi 3 octobre : remise des prix (semaine 1)

Semaine 2 : Les Voiles Super Boats
Dimanche 4 et lundi 5 octobre : accueil des grandes unités (Wally, IRCA, Maxi yachts, Grands Traditions, grandes Goélettes)
Mardi 6, mercredi 7, jeudi 8, vendredi 9 : régates des grandes unités
Vendredi 9 octobre : remise des prix (semaine 2)

Crédit Photo : Gilles Martin-Raget

Tags sur NauticNews : Les Voiles de St TropezRégates Classiques

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

12 + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.