NauticNews

Heesen 6500 FDHF : Paradoxale innovation

Heesen_6500.jpgLe chantier Hollandais Heesen Yachts est certes connu pour ses carènes super-soniques. Mais jamais encore au chantier on n’a vu pareil engin. Tout est dans les mystérieuses initiales FDHF ou Fast Displacement Hull Form. En langue de Molière, cela signifie coque à déplacement rapide. Paradoxal ? Et comment ! Le Heesen 6500 FDHF relève d’un véritable travail de génie.

Pour les navigateurs aguerris, il existe trois types de carènes : à déplacement, à semi-déplacement et rapide. Alors, quelle est cette carène à déplacement rapide que nous propose Heesen Yacht ? Le pont de départ pour le bureau d’architecture Van Oossanen and Associates était la carène à déplacement classique d’un mega-yacht de 65 mètres. Amélioration après amélioration, les architectes ont réussi à réunir les performances d’une carène rapide et la tenue en mer d’une carène à déplacement. Le Heesen 6500 FDHF revient des tests en bassin de carène qui se sont déroulés à Southampton au Royaume-Uni. Les premières conclusions sont favorables. Excellente manœuvrabilité, réduction du roulis et du tangage… Mais surtout, la diminution de la consommation du fuel, malgré une bonne sportivité. Heureuse nouvelle pour les propriétaires et la planète. Le yacht devrait atteindre 27 nœuds de vitesse maximale et sera capable de traverser 4500 milles nautiques à 14 nœuds.

Le story-board

Le concept FDHF a été présenté par Van Oossanen and Associates en 2009. Lieu de lancement : la conférence internationale pour la navigation rapide ou FAST qui réunit un public très averti au jugement sévère. Suite à ce meeting, le bureau a reçu de très nombreuses demandes de la part des chantiers, designers et propriétaires. Mais fidèle, Van Oossanen a signé avec Heesen, son partenaire professionnel depuis un quart de siècle. Les deux enseignes ont notamment collaboré sur les séries 4000, 5000 et la 5500, le dernier plus gros chantier de Heesen Yachts. Désormais, il faudra compter avec la série Heesen 6500 FDHF, la plus grande en taille, avec ses 65 mètres musclés, tendus comme un arc. Prochaine étape : le salon nautique de Monaco 2010, où la maquette définitive du bateau sera enfin dévoilée.

La série à suivre…

Le dessin de la coque approuvé, Heesen Yachts avait besoin d’un designer. Le choix du chantier est tombé sur un autre hollandais, Omega Architects, un habitué de la gamme. Pas étonnant que les codes visuels ne changent pas. Les amateurs reconnaîtront la carène Heesen, imposante, anguleuse, agressive presque, avec un schéma de couleurs inhabituel. Omega Architects a travaillé en étroite collaboration avec Van Oossanen durant six mois pour harmoniser les lignes esthétiques et techniques du projet. Parmi les points forts du Heesen 6500 FDHF : un hélipad posé-décollé, des terrasses hydrauliques aux flancs et la presque classique plage arrière. Celle-ci est dotée d’une piscine, d’un sauna, d’un hammam et d’un bar. Un design très complet, mais pas définitif. Heesen Yachts maintient son appel d’offre jusqu’au salon nautique de Monaco.

Fiche technique NauticNews.com du Heesen 6500 FDHF

Toute la gamme Heesen Yachts sur NauticNews.com

Tags : Heesen Yachts, Van Oossanen Associates, Omega Architects

Crédit Photos : Heesen Yachts

-KL-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

17 + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.