NauticNews

Clap de fin sur la saison 2015 de la Classe Figaro Bénéteau, déjà tournée vers 2016

ClasseFigaroBeneteauXavier Macaire (Skipper Hérault) remporte le titre tant convoité de Champion de France Elite de Course au Large en Solitaire au terme de la Generali Solo, troisième et dernière épreuve du calendrier officiel 2015 de la Classe Figaro Bénéteau. La régularité du skipper de 34 ans basé au Centre d’Entraînement Méditerranée a payé : il est aujourd’hui récompensé pour ses belles performances et sa ténacité depuis son arrivée en 2010 sur cet exigent circuit. Alexis Loison (Groupe Fiva) et Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) complètent le podium. Cette saison à peine terminée, la Classe Figaro Bénéteau est d’ores et déjà tournée vers 2016, et même au-delà !

Un Championnat disputé

Le début de saison a été clairement marqué, une nouvelle fois, par le talent et la constance de Yann Eliès (Groupe Quéguiner – Leucémie Espoir). Vainqueur de la Solo Maître CoQ au mois d’avril, le navigateur briochin s’est également adjugé la Solitaire du Figaro – Eric Bompard du mois de juin. Charlie Dalin (Champion de France 2014) et Xavier Macaire prennent respectivement la 2e et 3e place de ce rendez-vous majeur du calendrier officiel. Absent pour la dernière épreuve, Yann a laissé la voie libre à ses dauphins pour se battre pour le titre en Méditerranée. Au terme de 15 jours de régate entre Sète, Nice et Barcelone, Alexis Loison s’impose devant Xavier Macaire (2e) et Yoann Richomme (3e). Le même trio compose ainsi le podium du Championnat de France : Xavier est sacré champion de France, devant Alexis et Yoann.

On retiendra également de cette saison 2015 la montée en puissance de la flotte anglaise, confirmant ainsi l’investissement de l’équipe Artemis depuis 5 années. Parmi les 8 ressortissants britanniques du championnat, Alan Roberts (Magma Structures) et Sam Matson (Chatham Marine) prennent respectivement  la 9e et 12 e place.

Enfin, du côté des bizuths, le jeune Benjamin Dutreux (Team Vendée) a réussi son entrée sur le circuit et devance au classement général du Championnat de France, les deux Guadeloupéens, Arthur Prat et Nicolas Thomas (Guadeloupe Grand Large), pour leurs premières participations.

Xavier Macaire :
« Il y a un an, je n’y aurai pas cru ! Ce Championnat demande à être très polyvalent, entre le large et les parcours bananes, et je ne suis pas forcément le plus à l’aise sur les parcours courts entre 3 bouées. C’est super ! Sans victoire, je n’ai fait que des bonnes manches, notamment sur les parcours au large, où j’ai été le plus régulier. C’est une belle fin d’avoir le podium de la dernière épreuve comme podium du championnat ! »

Le mot de Yannig Livory, Président de la Classe Figaro Bénéteau :

« Cela aura été une belle saison 2015, qui aura mis la Méditerranée et les étrangers à l’honneur. Les 46 skippers, hommes et femmes, du championnat, peuvent être fiers de leurs parcours. Du côté de la Classe Figaro Bénéteau, nous sommes déjà en pleine préparation du programme de l’année prochaine. La saison 2016 débutera le 3 avril, avec le départ de la Transat  AG2R – La Mondiale de Concarneau à St Barthélémy. Une vingtaine de Figaro Bénéteau 2 est attendue pour la 13e édition de cette transatlantique en double. Dans le même temps, en métropole, se dérouleront la Solo Maître CoQ, la Solo Concarneau et la Solo Basse Normandie, courses évènementielles permettant aux solitaires de se remettre en jambe avant la première épreuve de Championnat qui se déroulera au Havre. La Solitaire du Figaro – Eric Bompard, dont les dates et escales seront diffusées dans quelques semaines, suivra ensuite de très près. Enfin, le championnat de France 2016 se clôturera au mois de septembre avec une dernière épreuve de course au large en direction de Horta aux Açores. Le calendrier officiel sera diffusé lors du Salon Nautic.

Enfin, un énorme travail a été réalisé pour la mise en circuit du nouveau monotype en 2019, dont les premières informations seront détaillées lors de l’Assemblée Générale du mois de décembre. L’objectif étant de conserver un circuit attractif pour les skippers qui souhaitent, par le biais de notre championnat et de sa porte d’accès à la course au large, prouver de quoi ils sont capables. »

Crédit Photo : A.Courcoux

  • CP –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

un + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.