NauticNews Logo

Louis Vuitton America’s Cup World Series Fukuoka : Dernière confrontation avant les phases de qualification en mai 2017

groupama_team_france_20160911

Le neuvième et ultime acte des Louis Vuitton America’s Cup World Series, circuit préliminaire à la 35ème Coupe de l’America, se jouera en fin de semaine, samedi 19 et dimanche 20 novembre, à Fukuoka, au pays du Soleil-Levant. Pour le Defender américain comme pour les cinq concurrents en quête de l’aiguière d’argent, il s’agit là de la dernière confrontation avant la période de qualifications qui se tiendra aux Bermudes à compter du 26 mai 2017.

Au pays du Soleil-Levant

Si le défi français, arrivé en majorité lundi dernier au Japon, s’est autorisé un peu d’immersion dans la culture locale – Fukuoka by night et combat de Sumo, depuis hier mercredi, les Frenchies ont repris la cadence bien huilée de tout événement du circuit préliminaire et rentrent dans la concentration nécessaire à toute compétition. Sport, répétition à blanc des manœuvres, briefing avec l’organisation, briefing météo. Les activités sont nombreuses et le rythme soutenu d’autant qu’il faut s’adapter au décalage horaire (+8 heures au Japon).

Neil Maclean-Martin, préparateur physique : « Il faut un certain temps pour que le rythme biologique s’adapte lorsque nous traversons les fuseaux horaires. En général, il faut 16 heures de récupération par heure de décalage. A Fukuoka, pour récupérer à 100%, il faudra donc cinq jours au mieux pour assimiler les huit heures de décalage. Pour que l’équipe de Groupama Team France récupère, je lui ai prodigué des conseils à appliquer dès le décollage de l’avion à Paris : dormir pendant le vol en demandant un siège à droite de l’avion (pour ne pas être du côté du lever du soleil), porter un masque de nuit ou des lunettes de soleil afin de limiter l’exposition à la lumière. Le but étant de modifier le rythme de sommeil doucement et parvenir vendredi matin à démarrer la journée à 7h en ayant absorbé les effets du décalage. »

Conclure sur une bonne note

Franck Cammas et ses hommes ne souhaitent clairement pas voir se réitérer le scénario toulonnais de septembre dernier où l’équipe tricolore, se faisant dépasser par les Japonais et les Néo-zélandais dans l’ultime bord de la régate de clôture, a laissé s’échapper la victoire de manche et la seconde place au classement final pour terminer aux pieds du podium.

Franck Cammas, skipper Groupama Team France : « Après Toulon qui fut certes un bel événement sur notre sol français, mais dont le résultat sportif final pour Groupama Team France était un peu frustrant avec une place de 4ème à trois points du podium, il nous tarde de nous retrouver face à nos concurrents et de nous exprimer pleinement. Surtout qu’il s’agit de la dernière confrontation en situation de course avant la Coupe en mai prochain.
Sur les Series, nous devons ré-apprivoiser le bateau à chaque acte puisqu’entre chaque grand prix nous ne pouvons pas nous entrainer à bord. Le secret est dans la maitrise du vol ; ça nécessite une bonne coordination de la trajectoire, des réglages de voile et des appendices. Tout doit se faire dans le bon ordre et à la bonne mesure. Nous progressons d’étape en étape ; nous n’avons pas à rougir de nos performances. Nous sommes d’attaque pour aller taquiner les leaders ce week-end à Fukuoka ! »

Depuis Toulon, certains membres de l’équipe Groupama Team France ont pu s’exprimer brillamment sur le circuit GC32 : « Ce qui met en confiance même si le niveau de jeu sur les Louis Vuitton America’s World Series est plus élevé. Nous avons également enchainé les entrainements à bord de notre Class AC Test afin de parfaire son développement et d’affiner son pilotage. » conclut Franck.

Ce dernier qui tiendra la barre de l’AC45 Groupama Team France sera épaulé par quatre équipiers : le Néo-Zélandais, Adam Minoprio pour le réglage de l’aile, Thomas Le Breton à la tactique, Devan Le Bihan comme équipier d’avant. Quant à Arnaud Jarlegan qui n’a perdu aucune de ses régates de la saison et qui compte bien repartir avec une victoire en poche, il réglera les voiles d’avant.

Les prévisions en baie de Hakata

La zone de course est située en baie de Hakata, ouverte en son ouest sur l’océan pacifique et, pour le reste, cerclée par la ville de Fukuoka.

Décryptage météo avec l’aide de Bertrand Pacé, coach de Groupama Team France : « Il y a très peu de courant sur la zone de course. En revanche, niveau vent, c’est assez instable. Samedi, il semblerait que sous l’influence d’une dépression qui se centre au nord de Fukuoka, on ait un synoptique faible à modéré du Sud et des pluies importantes. Il y aura des effets de dévent dûs au site. Pour dimanche, on sera au contraire sous l’influence d’un anticyclone avec un synoptique faible proche de l’ouest. On peut espérer un vent léger mais suffisant pour régater, entre 5 et 12 nœuds sur les trois jours. »

Des petits airs qui ne sont pas pour déplaire à l’équipage Groupama Team France assez à l’aise dans ce type de configuration.

L’équipage à bord de l’AC45 Groupama Team France à Fukuoka

Barreur / skipper : Franck Cammas
Réglage de l’aile : Adam Minoprio
Tactique : Thomas Le Breton
Réglage des voiles d’avant : Arnaud Jarlegan
Equipier d’avant : Devan Le Bihan
Remplaçant : Matthieu Vandame

Classement Général Louis Vuitton America’s Cup World Series

  1. Land Rover BAR – 437 points
  2. Oracle Team USA – 423 points
  3. Emirates Team New-Zealand – 420 points
  4. SoftBank Team Japan – 399 points
  5. Artemis Racing – 391 points
  6. Groupama Team France – 360 points

Crédit Photo : Eloi Stichelbaut /Groupama Team France

Tags sur NauticNews : America’s Cup World Series, ACWS, AC45

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

3 + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.