NauticNews

Pascale Hamon

P.Hamon.jpg

DE L’EAU ET DES MOTS.

La quarantaine fraîchement dépassée, Pascale Hamon est une femme souriante, enthousiaste. Installée depuis 2003 à Plascassier (06), elle y cultive sa nouvelle passion : L’écriture. Son 1er ouvrage est un récit de voyage. Elle y retrace, sous la forme d’un livre de bord enfantin, une transatlantique qui l’a conduite, elle et sa fille de 4 ans, aux Antilles, en passant par les Canaries, le Cap-Vert, le Sénégal et le Brésil. Trois ans après la rédaction d’ « Amandine, la petite vagabonde des mers », NauticNews a rencontré l’écrivaine-équipière. Pour nous, elle revient sur son parcours et dévoile ses projets, qu’ils soient avec un stylo ou un ciré.

Découverte de la voile.

A15 ans, je suis allée en croisière avec ma classe sur le bateau du Père Jaouen, le Bel Espoir. J’ai adoré. Huit ans plus tard, j’ai navigué aux Antilles avec une amie. Cela m’a de nouveau énormément plu, alors je suis devenue hôtesse pour des charters de courtes durées. Mais comme j’avais interrompu mes études à 20 ans, j’ai du rentrer à Paris pour effectuer une licence et une maîtrise de sociologie. Ensuite, quand mon boulot me le permettait, j’ai multiplié les embarquements en Méditerranée via les bourses aux équipiers.

Le Rallye des Iles du Soleil.

En 2000, j’ai décidé de partir une année avec ma fille de 4 ans. J’ai passé une annonce sur Internet pour naviguer. Un couple suisse m’a répondu. Ils participaient à un rallye nautique jusqu’aux Antilles avec une vingtaine d’autres voiliers. Alors, en octobre, nous avons embarqué avec Amandine sur leur Super Maramu aux Canaries. Le voyage qui a duré 7 mois, nous a permis notamment de découvrir l’Afrique et le Brésil. Pour qu’Amandine s’en souvienne, je lui ai demandé de me raconter ses journées. J’écrivais son journal, auquel elle rajoutait des titres, des légendes et des dessins.

Premier ouvrage.

Après la naissance de ma seconde fille, j’ai eu le temps de recopier ce journal au propre. Quand mes copines l’ont lu, elles m’ont suggéré de le publier. Je l’ai remanié encore un peu, puis l’ai envoyé « Amandine, la petite vagabonde des mers » à différents éditeurs. En novembre 2004 il a été accepté chez Publibook. J’ai ensuite participé à de nombreux salons à Nice, Mouans-Sartoux, Marseille. A celui du livre d’aventures et de la montagne de Valberg, j’ai côtoyé Maud Fontenoy.

L’écriture.

A la fin de la rédaction de notre récit de voyage, je me suis sentie vide. Je me suis donc mise à écrire. J’ai remporté un concours de nouvelles organisé par la Compagnie Littéraire en 2005 avec « Le secret de Kim ». J’ai ensuite réalisé un recueil qui s’appelle « Un jour, ailleurs…». Mais depuis longtemps, j’avais un roman dans la tête. J’ai commencé à l’écrire il y a quelques années et je viens juste de le finir. « Julie, Judith, Béatrice et les autres » va paraître dans les prochains jours aux éditions Le Manuscrit.

Retour aux affaires et à la voile.

A ma reprise d’activité en 2003, j’ai travaillé comme hôtesse chez Jeanneau pour les salons de Cannes et de Paris. Mais la semaine prochaine je débute chez l’Ile Bleue à Antibes. J’aurai en charge l’organisation des manifestations, comme les salons. Je suis contente car j’avais vraiment envie depuis longtemps de faire de l’événementiel dans le nautisme. J’espère que ça va marcher.

Propos recueillis le 19 octobre 2007.
Plus d’informations : http://pascale-hamon.blogspot.com

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.