NauticNews Logo

A bord de Rhea, un 8 mètre JI au bel esprit

Rhea_8_metre_JI_voiles_antibes

NauticNews.com a embarqué à bord de Rhea, un 8 Mètre JI de 1936, lors des Voiles d’Antibes. Construit à Arcachon, sur un dessin de Bertrand Talma, le voilier a navigué en Manche puis en Méditerranée où il a été racheté en 1989 par un amoureux des classiques métriques. Possédant également un 12 Mètre JI, Evaine, son propriétaire a fait remplacer une partie des membrures et a redonné au voilier de 14.95 mètres hors tout, sa mâture d’origine. Basé à Port Grimaud, Rhea a fait son apparition sur le circuit des régates classiques lors des 17èmes Voiles d’Antibes [voir article]. Mais le voilier allemand, skippé depuis 3 ans par Georg Kierspel, a connu un début de compétition difficile suite à la blessure d’une équipière le premier jour. Et après une journée de samedi annulée par faute de vent, la petite brise de 10 nœuds environ du dimanche, nous a permis de passer une journée des plus agréables. Nous avons pu notamment apprécier les capacités véliques de Rhea et sa faculté à accélérer dans les risées.

Rhea_Cambria_voiles_antibes

Encouragé par le bienveillant Georg Kierspel, l’équipage s’est employé à bien faire naviguer Rhea lors de cette ultime manche. Après un départ un peu tardif, nous avons effectué quelques très bons bords de près qui nous ont permis de rester au contact de nos concurrents. Après la bouée, nous accusons un petit retard mais à l’avant, la manœuvre d’envoi de spi n’est pas de tout repos. Le long tangon en bois est lentement hissé, puis nous déployons enfin notre grand spi symétrique rouge et blanc et accélèrerons nettement. Cependant, nous avons perdu du terrain sur le long bord de portant et tentons de nous refaire un peu sur le retour au près. Le capitaine me confie la barre et j’ai quelques difficultés à trouver le bon cap. Le voilier est très vivant. Il gîte beaucoup mais franchit très facilement, à plus de 6 nœuds, le léger clapot. Nous louvoyons ainsi quelques temps et je reprends mon poste au winch de génois et à la bastaque bâbord. Nous virons la bouée au vent et descendons sous spi, à plus de 7 nœuds avant de franchir à 13 h 30, la ligne mouillée au plus près des remparts d’Antibes. Aimant faire plaisir à ses passagers, le capitaine décide alors, pour que la journée soit encore plus parfaite, d’aller mouiller devant la plage de Salis pour une baignade bien agréable. La semaine antiboise s’est ainsi conclut de la plus belle des manières avec une régate pleine de sensations, à bord d’un voilier élégant et accompagné d’un équipage chaleureux. Celui-ci a d’ailleurs reçu le trophée de la combativité, grâce à la présence à bord d’Angelique malgré sa blessure du premier jour. Pour l’année prochaine, un rassemblement de 8 Mètre JI est en cours d’organisation. Il devrait pouvoir compter en son sein un très sympathique nouveau venu des régates classiques méditerranéennes.

Fiche technique sur NauticNews.com du 8 Mètre JI Rhea

Tags sur NauticNews.com : Classiques métriquesVoiles d’AntibesYachts ClassiquesRégates ClassiquesTrophée Panerai

Crédit photo : Patricia Lascabannes [voir son diaporama Voiles d’Antibes 2012]

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

19 − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.