NauticNews Logo

CORUM présente l’Admiral’s Cup AC-One 45 Double Tourbillon

Expression du sport-chic dans ce qu’il a de plus noble, l’Admiral’s Cup inaugure un nouveau mouvement éminemment compliqué : le calibre CO 1008 à remontage manuel. Une mécanique exclusive mettant en scène un double tourbillon, associé à une date rétrograde et à un ingénieux système de correction de l’heure.

Depuis plus de deux siècles, le tourbillon est symbole de précision chronométrique. Conçu pour compenser les écarts de marche dus à la gravité terrestre dans les positions verticales, il demeure aujourd’hui encore l’une des complications majeures les plus difficiles à réaliser. C’est donc un véritable tour de force que signe Corum en munissant son nouveau calibre CO 1008 non pas d’un, mais de deux tourbillons montés en parallèle, au service d’une remarquable fiabilité, doublée d’une généreuse réserve de marche de 72 heures. Là ne s’arrête pas la prouesse, puisque cette orchestration menée de main de maître s’accompagne d’une date rétrograde et d’un dispositif de correction de l’heure particulièrement novateur. En appuyant sur la couronne-poussoir, le porteur peut faire se positionner l’aiguille des minutes instantanément sur le douzième index pour l’ajuster à l’heure précise, et ce jusqu’à cinq minutes avant et après le passage à une heure pleine.

Contemporain et racé
Véritable défi horloger, le calibre CO 1008 trouve en l’emblématique boîtier dodécagonal de l’Admiral’s Cup un écrin à sa hauteur. Né en 1960, celui-ci a été redessiné en 2013, tout en conservant farouchement les codes qui l’ont à jamais ancré dans la légende. Dans une architecture contemporaine alternant finitions polies et satinées, il arbore une construction conçue par strates, avec des inserts en titane traités PVD noir qui viennent se glisser tour à tour entre le fond et la carrure, puis entre la lunette et la carrure, dans un jeu de volumes parfaitement maîtrisé.

Proposé en or rouge 5N 18kt ou en titane grade 5, le boîtier de l’Admiral’s Cup AC-One 45 Double Tourbillon revendique avec style son généreux diamètre de 45 mm, servi par un design reconnaissable entre tous. Taillé pour l’exploit, il affiche une impressionnante étanchéité jusqu’à 300 mètres.

Parcouru d’index et d’aiguilles luminescents, le cadran arbore un motif exclusif développé par Corum : le grenadier fendu. Dessinant de petits carrés incisés en diagonale, cette composition joue d’un élégant relief que vient souligner le réhaut frappé des fanions nautiques emblématiques de la collection Admiral’s Cup.

Tandis que les deux tourbillons évoluent en bas de cadran, une dynamique flèche rouge vient pointer la date rétrograde sur l’arc de cercle se déployant dans la partie supérieure, tel un prolongement des deux cages.

Eblouissante de style, l’Admiral’s Cup AC-One 45 Double Tourbillon l’est aussi côté ponts. Son fond ouvert dévoile la beauté du mouvement mécanique oscillant au rythme de 21’600 alternances par heure (3 Hz). Très moderne dans son exécution, celui-ci arbore une finition satinée horizontale et des gravures gris anthracite. Monté sur une platine en cuproberylium, un alliage à base de cuivre particulièrement résistant à l’usure, à la corrosion et aux champs magnétiques, il témoigne d’une volonté d’insuffler à des complications d’exception une remarquable fiabilité dans le temps. L’Admiral’s Cup AC-One 45 Double Tourbillon promet ainsi de battre longtemps encore le pouls d’une horlogerie entre performance et émotion.

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-sept − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.