NauticNews

Sessa C52: le savoir-faire à l’italienne

Le savoir-faire à l’italienne

Le précédent salon de Cannes (2005) a été l’occasion pour le grand chantier italien Sessa Marine, d’élargir sa gamme déjà très fournie, d’un nouveau navire amiral de 52 pieds. Cette vedette italienne reprend tout le savoir-faire dont Sessa fait preuve depuis longtemps.

Pont

Sur la mouvance du moment, le C52 est doté d’un très grand hard-top électrique. La beauté de ce bateau réside surtout dans sa silhouette très élaborée empruntant des lignes très fluides. Le voir naviguer est un véritable plaisir pour les yeux. La présence de teck apporte une touche luxueuse méritée pour ce navire amiral. La plate-forme arrière en est totalement recouverte. Le garage à annexe légèrement déporté sur bâbord pour faciliter le passage vers la timonerie est surmonté d’un grand bain soleil. Moins protégé par le vent mais tout aussi spacieux, un solarium vient se loger sur l’avant du bateau, devant le pare-brise très profilé. Le toit ouvrant électrique permet de constituer en peu de temps une timonerie totalement ouverte et aérée. Installé dans le carré, la possibilité de déjeuner au soleil est précieuse. Pour plus de confort, Sessa a également doté son unité d’une deuxième cuisine, suffisamment équipée, logée à l’opposé du poste de pilotage.

Intérieur

Comme la silhouette, l’intérieur est très réussi. Les différentes teintes de boiseries, les revêtements au sol et au mur ainsi que les couleurs des coussins montrent que Sessa a beaucoup travaillé sur l’harmonie des coloris pour proposer une unité loin d’être monotone. L’accès à la chaude ambiance des cabines s’effectue via un petit escalier de trois marches. La grande cabine propriétaire ouvre sa porte sur un univers spacieux et clair avec des hublots latéraux et un grand capot de pont. Cette dernière est agrémentée d’une cabine de douche privative et de toilettes séparées. Quatre couchages supplémentaires et permanents viennent enrichir le confort de cette yacht. En effet, le centre de l’unité accueille deux cabines séparées avec pour l’une un lit double, l’autre bénéficiant de lits jumeaux.

Motorisation

Le Sessa C52 se montre impressionnant dans le confort intérieur mais également en navigation. Le chantier italien a doté son unité d’une motorisation unique de 2 x 675 ch avec transmission en ligne d’arbre. Les 17 tonnes de l’unité sont propulsées à une vitesse selon le constructeur de 35 nœuds, une vitesse remarquable pour ce navire amiral.

Fiche Technique NauticNews du Sessa C52

La Gamme Sessa Marine sur NauticNews

Tags sur NauticNews: Sessa MarineMotor Yachts

– BE –

Tagged with:

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

8 + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.