NauticNews

Garcia Salt 57

08/2006

La valeur sûre

Le chantier Garcia a mandaté l’atelier de design Pierre Frutschi pour assurer les études et le développement de 6 nouvelles unités déclinées en 2 gammes: Spice et Salt. Pour cette dernière, la première réalisation sera un 57 pieds.

Depuis 1975, spécialisé dans la construction navale en aluminium, Garcia réalise sur mesure des voiliers de courses et de croisières. Malgré le rachat de ce chantier cet hiver, les méthodes de travail et l’esprit n’ont pas changé. Fidèle à la philosophie des frères Garcia, le nouveau repreneur a maintenu les ateliers à Condé-sur-Noireau, en basse normandie. Il a gardé la trentaine d’artisans qualifiés et les partenariats avec les architectes. Ainsi le Salt 57, le premier né de cette nouvelle ère, répond à toutes les exigences auxquelles sont soumises les réalisations Garcia depuis 30 ans.

Un 57 pieds pour débuter.

Afin de renouveler sa gamme, le chantier Garcia a fait appel au cabinet d’architectes Pierre Frutshi. En septembre 2005 a débuté le traçage pour la construction d’un voilier à salon de veille qui devrait être livré au cours de cet été. Le Salt 57 ne comporte pas d’innovations particulièrement spectaculaires, mais son cockpit a été intelligemment pensé. Il est prolongé par un poste de veille, en toile ou rigide, qui assure une protection contre les intempéries. Décliné en trois versions (salon de veille, cockpit central ou salon), le Salt 57 permet ainsi à l’équipage de toujours se maintenir à l’abri, et ce, quelle que soit la zone de navigation. Cet élément de confort est aussi pour les marins un gage de sécurité.

Les valeurs Garcia

Très attaché à ses valeurs, le chantier Garcia décrit le Salt 57 comme étant axé autour de trois éléments clefs : le confort, les performances et l’autonomie. Pour y répondre, la qualité de vie à bord a été optimisée grâce au nouveau poste de veille ainsi qu’aux aménagements sobres dont les manoeuvres et l’entretien peuvent être assurés par un équipage réduit. De nombreuses options « à la carte » sont aussi proposées afin de répondre aux exigences et désirs des propriétaires. Au niveau des performances, le Salt 57 a une carène puissante et une grande stabilité de forme. Il a été pourvu d’un plan de voilure généreux (164 m² au près) que permet le déplacement (21 tonnes), la longueur à la flottaison (14,90 mètres) et la dérive à fort allongement. Pour cette dernière, les manoeuvres de montée et de descente s’effectuent à l’aide d’un palan 4 brins et de bouts en vectran, qui sont renvoyés au cockpit sur un winch électrique.

Voyages au long cours

Le Salt 57 peut donc être manoeuvré en toute sécurité par un équipage réduit tout en réalisant d’intéressantes moyennes journalières. Mais pour en profiter pleinement, il faut que l’autonomie du voilier soit à la hauteur. A cet effet, un réservoir de 1300 litres de Gasoil pour le moteur (Volvo Penta de 5 cylindres en ligne turbo compressé développant 130 cv), et un autre de 1300 litres également pour l’eau douce offrent au Salt 57 une belle indépendance. De plus, un dessanilisateur de 110 litres/heure et un groupe électrogène sont aussi proposés afin de ne plus avoir à choisir sa route uniquement en fonction des Marinas. Le Salt 57, le premier né de la nouvelle ère Garcia, est avant tout destiné aux propriétaires à la recherche de liberté, de qualité de vie à bord, et d’un service d’accompagnement et de suivi effectué par le chantier normand auprès de tous ses clients.

Fiche Technique sur NauticNews.com du Salt 57

-NG-

Tagged with:

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.