NauticNews

Bénéteau First 45: Invitation au plaisir

Beneteau_First_45.jpg

05/2008 –

NauticNews.com a navigué en avant-première à bord du First 45, dans sa version « S ». Le 18 février 2008 à Monaco, nous avons pu apprécier ce voilier potentiellement très véloce malgré les petites conditions météorologiques. Sa facilité de manœuvres, en équipage, et surtout sa réactivité à la barre nous ont séduits. Au près ou sous spi, ce 45 pieds bien équilibré accélère tout en douceur à la moindre risée. Nous avons régulièrement dépassé les 6 nœuds pour moins de 10 nœuds de vent.

Régatier.
Le First 45 est plaisant à barrer et à manœuvrer. Le plan de pont simple facilite les déplacements. Surtout au niveau du cockpit qui, doté de cale-pieds en teck, est large, fonctionnel et dégagé. Dépourvu de table encombrante, il permet d’accéder rapidement aux winchs avancés de génois ainsi qu’à ceux de la Grand Voile qui dispose du système de réglage allemand (l’écoute revient sur des winchs disposés sur chaque hiloire de cockpit). De plus, le rail de GV disposé devant les 2 barres n’entrave en rien la circulation vers le grand espace arrière. Toute cette diversité d’outils de réglages permet au First 45 de s’exprimer même dans le petit temps. Devant développer son meilleur rendement vers 15 nœuds de vent, ce léger 45 pieds réagit tout de même au moindre souffle. La carène, dessinée par Philippe Briand, est puissante. Son bouchain dégressif sur la coque augmente la flottaison en navigation sans être pénalisé en IRC. Ce choix satisfera les amateurs de courses pour qui deux versions, « Régate » et « Régate Carbone », sont proposées.

First Class.
La coque a été optimisée en vue des contraintes de jauge et le plan de pont adapté aux croisières sportives. En faisant appel à Philippe Briand, Bénéteau a voulu un voilier rapide mais aussi racé. Avec la cadène d’étai avancée, l’œil est libéré. La beauté des lignes tendues apparaît. Les passavants en teck qui se prolongent jusqu’au tableau arrière sans entrave vers les 2 postes de barre concourent à l’élégance générale du First 45. Sur chaque bord, le barreur, assis sur le pont à côté d’un compas, dispose ainsi d’une vue totalement dégagée. Quant à l’intérieur, il est résolument épuré et dédié à la gîte. Avec une hauteur sous barrot intéressante (en moyenne plus d’1m90), et des mains courantes inox avec gainage cuir, la circulation intérieur est aisée, et ce quel que soit l’angle de gîte. Même si ce n’est pas sa vocation première, le First 45 s’avère aussi être confortable. Il est doté d’une cabine avant plutôt spacieuse et d’un carré lumineux et bien agencé, avec un coin repas à bâbord et un espace salon à tribord.

Au printemps sur l’eau.
Dans la lignée de son grand frère, le 50, élu voilier de l’année en Norvège, aux USA, en Slovénie et en Italie, le First 45 est une belle réussite. Avec lui, Bénéteau espère séduire tous les passionnés de course-croisière. Le chantier vendéen croit au succès de son petit dernier qui sera livré à partir de la mi-avril. D’autant que le nombre de commandes, plus de 70, dépasse ses objectifs.

Fiche Technique NauticNews.com du Bénéteau First 45

Plus d’informations: www.beneteau.fr

Photo: Mike Jones
– NG –

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-neuf − 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.