NauticNews

Coupe América – Capitaine Salvatore Sarno de Team Shosholoza – L’Interview

08/2008 –

Tout a été dit, ou presque au sujet du jugement de la Division d’Appel de la Cour de New York rendu la semaine dernière en faveur des Suisses de SNG/Alinghi, et la contre attaque menée par les Américains de GGYC/BMWOracle ayant fait appel de cette décision. Nous avons demandé à Capitaine Salvatore Sarno, leader de l’équipe Shosholoza (Afrique du Sud) de donner son avis sur la question.

6 août 2008 –

Sébastien Destremau: Capitaine Sarno, vous êtes le leader de l’équipe Shosholoza représentant l’Afrique du Sud. Pouvez-vous nous dire quelle a été votre sentiment lorsque vous avez entendu la décision de rétablir le Club Espagnol (CNEV) en tant que challenger officiel (Challenger of Record) pour la 33eme Coupe América?
Capitaine Sarno: J’ai été très surpris et bien sûr très heureux. Surpris parce que le verdict du juge Cahn semblait être logique à l’époque. C’était sans compter sur les avocats d’Alinghi qui ont trouvé d’autres cas de jurisprudences. Ces derniers ont fait basculés la décision en leur faveur. Et heureux, car cela signifiait que l’on pouvait recommencer à planifier notre participation dans la prochaine Coupe América.

SD: Quelles étaient les implications de cette décision pour votre équipe? Et combien de temps auriez-vous aimé avoir avant qu’une Coupe América « classique » (avec de multiples équipes) puisse se tenir?
Cpt Sarno: Team Shosholoza est tout a fait près pour suivre le calendrier annoncé par Alinghi. C’était parfait. La Coupe América a atteint son apogée en terme de popularité et chacun d’entre nous avait juste a surfer sur la vague du succès.

SD: Pensez-vous que BMWOracle a eu raison de faire appel de cette décision? Et à votre avis, quelles sont les raisons de leur décision ?
Cpt Sarno: Ce problème est devenue une affaire de personne et même pire, une bataille entre avocats. Ils en font une interminable bataille juridique fondée sur certaines ambigüités de l’acte de donation de la Coupe. Par ailleurs, je suis convaincu que BMWOracle n’a jamais été très sincère et ne poursuit que ses propres intérêts.

SD: Envisagez-vous un règlement l’amiable entre les deux protagonistes GGYC/BMWOracle et SNG/Alinghi?
Cpt Sarno: Non, connaissant les caractères des personnes impliquées, je ne pense pas que cela soit possible.

SD: Si GGYC/BMWOracle perdait son appel, verriez-vous leur inclusion comme participant à la prochaine Coupe América d’un œil favorable?
Cpt Sarno: À mon avis, ils devraient être interdits de toutes compétitions sportives … et pas seulement de voile.

SD: Vous vous êtes inscrits à la 33eme Coupe América connaissant parfaitement le cadre décrit par SNG/d’Alinghi. Ces règles ont été très critiquées par GGYC/BMWOracle. A votre avis, ces règles étaient-elles aussi injuste qu’on le dit ou similaires aux éditions précédentes? Et avez-vous été consulté pour les rendre meilleurs?
Cpt Sarno: Comme tout le monde, j’ai considéré le premier protocole de la 33eme Coupe América comme un projet. Mon représentant technique et moi-même, de concert avec les autres équipes avont beaucoup travaillé sur ce projet en particulier pour le clarifier plutôt que de changer certains points. Je pense que nous avons réussi à cet égard et la dernière version du protocole permettait une Coupe América bien meilleure que la précédente.

SD: Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions Capitaine Sarno.

Sébastien Destremau

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

5 + 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.