NauticNews

Jeux Olympiques 2008 : bilan équipe de France.

JOQINGDAO_0103____equipe_de_france.jpg

08/2008 –

SUCCES, DECEPTIONS ET ESPOIRS.

L’équipe de France est revenue des Jeux Olympiques de Pékin avec 3 médailles. Julien Bontemps (Planche à voile) a obtenu l’Argent alors que Guillaume Florent (Finn) et Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset (470) ont décroché le Bronze. Bien que correspondant à l’objectif de la Fédération, ce résultat est marqué par l’absence de médaille d’Or. Car si les Français ont su bien se comporter lors de certaines manches, ils ont manqué de régularité. Contrairement à leurs homologues britanniques qui raflent 4 titres et 2 accessits.

Bilan mitigé.

Avec des qualifiés dans les 11 séries, l’équipe de France pensait ramener au moins 3 médailles. Ce qui a été fait. Mais si les Français ont su se glisser dans 8 Medal Races [dans les 10 premiers, ndr], aucun n’est parvenu à décrocher le titre olympique. C’est pourquoi Jean-Pierre Champion, président de la Fédération Française de Voile, a parlé « d’un succès et d’une petite déception » à l’issue des épreuves. Certes l’objectif comptable a été atteint avec ces 3 belles médailles. Et si la France est 3ème au nombre des médailles, elle ne s’est classée que 8ème au bilan final. Ce qui est plutôt décevant.

Des regrets.

Malgré les 3 médailles, les échecs notamment de Faustine Merret (planche à voile), tenante du titre, et de Xahier Rohart et Pascal Rambeau (Star), donnent à cette campagne olympique un goût amer. Il y avait moyen de faire mieux. Sur le site de la Fédération, Claire Fountaine, directrice de l’équipe de France,  a évoqué ces contre-performances mais aussi ses satisfactions. Elle a parlé du laser où les 2 benjamins, Sarah Steyaert et Jean-Baptiste Bernaz [voir notre article], « ont montré un réel potentiel et une grande maturité pour leur âge. Il faudra compter avec eux ». Dommage que la Fédération ait justement choisi de ne pas compter sur eux cette fois-ci et des les priver d’entraineurs à Pékin.

Londres 2012 à l’horizon.

La France n’a pas touché d’Or alors que la Grande-Bretagne l’a fait 4 fois. En Finn, en Laser Standard, en Star et en Yngling, les Britanniques ont été souverains. En sachant que la prochaine olympiade se passera dans leurs eaux, cela peut inquiéter les instances. Philippe Gouard, Directeur Technique National, pense malgré tout que la France doit s’appuyer sur sa culture et sur ses techniciens. « Il faut toujours davantage se professionnaliser, a-t-il déclaré, améliorer la détection, trouver les moyens financiers supplémentaires pour garder nos meilleurs régatiers et entraîneurs ». Pour espérer conquérir l’Or en 2012, la Fédération doit s’atteler à cette tâche rapidement. Ainsi, les Jeux finissent et déjà une nouvelle Préparation Olympique débute.

Credit photo: Gilles Martin Raget / FFV

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.