NauticNews

Bénéteau Océanis 34 : Présentation

oceanis_34.jpg

09/2008-

LE CROISEUR BENJAMIN.

L’Océanis 34 a été présenté au public lors des salons d’automne. Sa carène a été dessinée par Finot-Conq et associés et ses intérieurs sont signés Nauta Design. Comme les 31 et 37 pieds que NauticNews a essayés, ce croiseur de 9,99 mètres allie le confort à la convivialité. Conçu pour les navigations familiales, ce petit dernier achève le renouvellement total de la gamme entrepris en 2005 par le chantier vendéen.

Sur le pont.

L’Océanis 34 est dédié à la croisière confortable. Son cockpit est dégagé grâce à une table escamotable et une grande barre à roue (1100 mm de diamètre) montée sur une colonne centrale. Il est ainsi possible de barrer assis, et comme les winches de génois sont reculés, les manœuvres se font à équipage réduit. Pour libérer l’espace arrière, le mât est équipé de 2 pataras. Cela diminue les possibilités de réglages mais améliore la qualité de la vie à bord. Optimiser cette dernière est le pari principal du concepteur. Le rouf est donc un peu volumineux, en partie à cause du capot de descente, qui de manière tout à fait ingénieuse, vient s’y loger. Ce système, breveté par la société Noval, diminue la taille de la marche d’entrée et fait gagner un espace intérieur précieux.

Intérieurs.

Bénéficiant d’une hauteur sous barrot d’1,84 m, le carré est spacieux et lumineux. A bâbord, la cuisine équipée en L est bien agencée. A tribord, la salle d’eau a été moulée d’une pièce dans un souci d’étanchéité. Elle se compose d’un bac à douche, d’un plan de travail avec lavabo ainsi que d’un WC marin avec une réserve à eaux noires de 80 litres. Quant à la table à carte, toujours à tribord, elle est coincée entre la salle de bains et la banquette du carré. L’espace ainsi gagné n’est pas négligeable même si cela la rend difficilement utilisable, notamment à la gîte. Mais pour optimiser le confort, Bénéteau a parié sur la fin de certains anciens incontournables.

Objectifs.

Carène équilibrée, manœuvres facilitées et confort optimisé sont les atouts de ce petit croiseur de 2 ou 3 cabines. Le benjamin des Océanis, remplaçant les Cyclades destinés aux loueurs, permet à Bénéteau de boucler son renouvellement de gamme en moins de 3 ans. La performance a été saluée par le prestigieux titre de « Entrepreneur de l’année 2007 ». Et c’est grâce à cette politique ambitieuse que le constructeur vendéen espère consolider sa place de leader mondial de la voile.

Fiche Technique NauticNews.com du Bénéteau Océanis 34.

Plus d’informations : www.beneteau.com

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

16 − 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.