NauticNews

Fountaine Pajot – Salina 48 : Présentation

FountainePajot_Salina48.jpg

09/2008 –

ATOUT CONFORT.

Premier constructeur Mondial de Catamarans de Croisière, le chantier Fountaine Pajot a présenté le Salina 48 lors du Festival de la Plaisance de Cannes. Bien que dans la lignée de ses prédécesseurs, le dernier né du constructeur charentais, dessiné par Berret-Racoupeau, offre quelques innovations. Il est doté d’un poste de barre sur le rouf, de grands bains de soleil à l’arrière du cockpit, d’un carré très lumineux, et d’une table à cartes face à la mer. Toutes ces améliorations permettent au Salina 48, remplaçant du Bahia créé en 1996, de proposer une vie à bord agréable.

Choix architectural.

Le Salina 48, marque la 4ème collaboration avec le chantier Fountaine Pajot des architectes Berret et Racoupeau. Auteurs en 2004 de l’amiral de la gamme, l’Eleuthéra 60, ils ont choisi pour ce 48 pieds de se conformer aux désidératas des nouveaux plaisanciers. Dans la revue Le Marin, Olivier Racoupeau a expliqué ces nouvelles attentes. « Nous sommes passés de bateaux qui devaient être confortables à la gîte à des bateaux confortables au port, a-t-il déclaré. Les plaisanciers veulent aujourd’hui autant de confort à bord de leur bateau que dans une caravane ». Grâce à une bonne gestion des volumes et un équipement haut de gamme, les concepteurs du Salina 48 ont tenté de répondre à toutes ces exigences.

Navigations confortables.

Décliné en 2 versions, Quatuor avec 4 cabines, 4 salles de bain et Maestro avec suite propriétaire dans la coque tribord, le Salina 48 est un catamaran convivial. Le carré et le cockpit sont sur le même niveau. Formant un ensemble continu, cet espace, sans marche d’accès et avec une très grande ouverture, double la surface de vie. Les coques, accessibles par de larges descentes, proposent des cabines spacieuses avec de larges hublots sur la mer, des lits bas, et des salles de bain privatives avec douches séparées. Dans le carré la table à carte est installée face à la mer, et la grande cuisine disposée en L. Cette dernière, spacieuse et fonctionnelle, est dotée du nouveau réfrigérateur «Piano© ».  Côté navigation, le comportement du Salina 48 est intéressant. Grâce à ses 14,30 m, une ligne fine, un centre de gravité bas et un plan de voilure de 130 m², il est performant et ne génère aucun tangage dans le clapot. Ce qui laisse augurer de belles croisières pour de nouveaux plaisanciers.

Fiche Technique NauticNews.com du Salina 48.

Plus d’informations : www.fountaine-pajot.com

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

1 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.