NauticNews

Passer le Cap de la péninsule ibérique.

VG_08_Paprec_Virbac_2.jpg

11/2008 –

Après 2 jours de courses, les concurrents du 6ème Vendée Globe trouvent enfin des conditions clémentes. Depuis le départ, les marins ont du affronter une mer courte et cassante, des vents supérieurs à 50 nœuds au passage du front. La flotte a été ainsi  malmenée et 6 bateaux ont du faire demi-tour. De plus, Groupe Bel, Aquarelle.com et DCNS, ont démâté. Mardi 11 novembre, Jean-Pierre Dick sur Paprec-Virbac 2  est passé en tête au Cap Finisterre. Ce passage marque la fin du Golfe de Gascogne, et cette année, la fin de l’enfer. Le Niçois est resté humble après cette performance qui est pourtant celle de tous les vainqueurs du Vendée Globe. Il faut dire que la tête de la course est composée de 5 bateaux qui se tiennent en moins de 11 milles. Ceux-ci pourraient creuser l’écart avec les poursuivants, car ils bénéficient encore des restes du front qui a violemment traversé la course.

Plus d’informations : Site du Vendée Globe

Crédit Photo : DDPI/Vendée Globe

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

3 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.