NauticNews

Volvo Ocean Race: En route pour les Indes

VOR2008 - Depart manche 2.jpg

11/2008 –

Les 8 concurrents de la Volvo Ocean Race ont repris la mer samedi 15 novembre.
Le  départ de cette seconde manche a été marqué par une magnifique manœuvre de Puma. Sitôt passé la ligne, l’équipage d’Il Mostro a déroulé un énorme Gennaker et s’est envolé à plus de 20 nœuds. Mais à la sortie d’un parcours triangulaire dans la baie du Cap, Ken Read et ses hommes sont entrés dans une bulle de calme qui leur a fait perdre la tête de la course. Au retour de la brise, tous les concurrents, sauf Team Russia, se tenaient en moins de 10 milles. Et au 2ème jour de course, les écarts sont toujours identiques.

Voie à ouvrir.

Après 11 jours d’escale en Afrique du Sud, les 88 marins sont repartis pour 4 450 milles parsemés d’embûches. Ils sont attendus dans l’état du Kerala en Inde, début décembre après un parcours inédit pour des bateaux course. Pour rejoindre Cochin, 1ère ville asiatique visitée par cette flotte, 2 routes sont possibles. Avant le départ, Sidney Gavignet, le Français de Puma a décrit celles-ci :  » Soit on fait la route la plus courte qui longe les côtes de l’Afrique, face aux vents (sans doute assez faibles) et aux courants ; soit on part plein Sud- Est au départ de Cape Town, pour accrocher le train des dépressions qui font le tour de l’Antarctique. On cavale avec en faisant ensuite de l’Est, en allant vite, jusqu’à ce qu’on perdre le front et qu’on doive remonter plein Nord ». Cette seconde option, sûrement plus rapide, fera rater les points intermédiaires donnés à une porte au large de l’Ile Maurice. Cependant, il  semblerait que tous les voiliers l’aient choisie afin d’arriver les premiers en Inde.

Plus d’informations : Site de la Volvo Ocean Race.

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

18 − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.