NauticNews

Vendée Globe : Le temps des Cap Horniers

VG08 Jourdain Cap Horn.jpg

01/2009 –

Roland Jourdain a passé le Cap Horn, lundi 5 janvier 2009 à 13 heures (heure française), 9 heures après Michel Desjoyeaux. Second à retrouver l’Océan Atlantique, l’expérimenté skipper enregistrait un retard de 76 milles à 16 heures alors qu’il était de 112 milles ce matin. Moins puissant que le leader Foncia, Veolia Environnement a finalement réussi à limiter la casse dans les mers du Sud en ne cédant que très peu de milles. Le passage du Horn marque le début de la remontée vers les Sables d’Olonne durant laquelle vont s’affronter les 2 voiliers de générations différentes. La bataille tactique n’a pu avoir lieu dans le Grand Sud, car les différentes portes des glaces, environ distantes de 3 jours de mer, ont restreint les choix des routes. Désormais, il ne reste plus qu’un seul point de passage obligatoire qui est pour les 2 concurrents de tête celui de la ligne d’arrivée.

Cap vers la Vendée.

Après 57 jours de mer, Roland Jourdain s’est lancé à la poursuite de Michel Desjoyeaux en franchissant le Horn avec 9 heures de retard. Les 7 000 milles restants à parcourir vont offrir des conditions météorologiques variées qu’il va falloir bien gérer. Entre les vents catabatiques qui descendent de la Cordillère des Andes, les Alizés du Brésil et les calmes équatoriaux, les skippers ont de quoi être occupés. Derrière le duo de tête, Jean Le Cam devrait franchir le Cap mythique mardi dans la matinée, avec un retard de 30 heures environ. Le skipper de VM Matériaux va être tout autant attentif aux systèmes météos qui se profilent. Il doit espérer qu’ils lui soient aussi favorables pour la remontée de l’Atlantique qu’ils l’ont été à Michel Desjoyeaux pour la descente.

Plus d’informations : Site du Vendée Globe

Crédit Photo : R. Jourdain / Veolia Environnement / Vendée Globe

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

trois + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.