NauticNews

Vendée Globe : Jean Le Cam en détresse

VG08 VM Materiaux retourné.jpg

01/2009 –

Mardi 6 janvier 2009, VM Matériaux a chaviré à 1h26 (heure française). A 10 heures 30, un avion chilien a survolé le monocoque qui est à l’envers avec ses dérives, ou une partie de sa quille. Dans le même temps, un pétrolier de 224 mètres est arrivé sur zone alors que la seconde balise de détresse de Jean Le Cam a été enclenchée, vraisemblablement manuellement, à 9h40. Ce qui pourrait signifier la présence du skipper à bord du voilier retourné. Par contre, la mer forte avec des creux de 7 mètres va rendre la mise à l’eau d’une embarcation problématique. Le capitaine du cargo a annoncé d’ailleurs qu’il ne pourrait pas effectuer cette manœuvre. D’autant que d’après les prévisions, la houle devrait se creuser dans les prochaines heures.

Heures d’angoisse

Cette nuit, Jean Le Cam, après avoir eu une conversation téléphonique avec Vincent Riou, a appelé son équipe technique afin de signaler qu’il avait de gros problèmes à bord. Situé à 200 milles dans l’Ouest du Cap Horn, le skipper n’a depuis pas donné signes de vie. A 2h40, la première balise de détresse a été déclenchée, et les services de sécurité en mer (MRCC) ont été immédiatement alertés. Depuis un avion a pu survoler le bateau retourné, un pétrolier est sur zone et la seconde balise de sécurité s’est mise en route. De plus, Vincent Riou et Armel Le Cléac’h ont été déroutés afin de se rendre au plus vite sur zone. Ils devraient atteindre Jean Le Cam vers 15 heures et seraient vraisemblablement chargés d’évacuer le skipper en détresse.

Plus d’informations : Site du Vendée Globe.

Crédit Photo : Marine Chilienne / Vendée Globe

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

11 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.