NauticNews

Vendée Globe : Seul dans le Nord

VG08_Foncia_equateur.jpg

01/2009 –

A 6h15, mardi 20 janvier 2009, Michel Desjoyeaux a franchi l’équateur pour la seconde fois de ce Vendée Globe. Alors qu’à l’aller, il comptait 30 heures de retard sur la tête de course, c’est toujours avec plus de 30 heures, mais d’avance cette fois-ci, qu’il vient de repasser la ligne. Ce matin, le leader depuis 35 jours est enfin parvenu à sortir d’un Pot-au-Noir excessivement Sud. Après avoir été scotché 20 heures dans la Zone de Convergence Inter Tropicale, Foncia a depuis retrouvé sa vitesse optimale. Ce ralentissement a tout de même profité à Roland Jourdain qui a ainsi pu combler son retard de pratiquement un tiers. Au classement de 20 heures, ce mardi 20 janvier, Veolia Environnement est pointé à 314 milles du désormais premier nordiste.

Des chiffres pour un exploit.

Parti avec 42 heures de retard, Michel Desjoyeaux a franchi en tête l’équateur après 71 jours et 17 heures de course. Il lui avait fallu 79 jours et 12 heures pour le faire lors de sa victoire en 2001. Il possède désormais 21 heures d’avance sur le temps de référence établi il y a 4 ans par Vincent Riou. Pour battre le record de l’épreuve, Foncia devra franchir une autre ligne, celle de l’arrivée, avant le 4 février à 23h49. Mais comme le Pot-au-Noir semble être vraisemblablement dans le tableau arrière du leader, celui-ci pourrait arriver aux Sables d’Olonne aux alentours du 31 janvier. Le record de l’épreuve serait ainsi pulvérisé alors que le parcours aura été plus long de 1 160 milles.

Plus d’informations : Site du Vendée Globe

Crédit Photo : J.M. Liot / DPPI

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

neuf + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.