NauticNews

Volvo Ocean Race : Cap à l’Est

VOR2008 E3_Leg_5_1.jpg

03/2009 –

Jeudi 5 mars, les concurrents de la 5ème étape en mer de la Volvo Ocean Race sont dans l’attente de la validation de leurs choix de route. Après le franchissement hier de la première porte à points, des options tactiques sont apparues. Car si la flotte fonce vers le Cap Horn avec 2 portes des glaces, qui leur interdisent de descendre sous le 47ème puis le 45ème parallèle, elle s’étale désormais sur plus de 250 milles du Nord au Sud. Ainsi, le leader du classement provisoire, Ericsson 4 a plongé vers le Sud en compagnie de Telefonica Blue. Ce dernier est pointé à 13 heures avec 8 milles d’avance. Mais plus au Nord, Puma qui accuse 10 milles de retard vient de toucher la bascule. Les Américains ont donc viré et naviguent désormais Tribord armures. Ils vont être imités prochainement par Green Dragon qui les talonne de 44 milles. Quant à Ericsson 3, depuis le point de passage, il fait route directement vers l’Est et se situe très au Nord des 4 autres concurrents.

Vieille école.

Ericsson 4, qui a remporté la 4ème manche [voir notre article] partage la tête avec Telefonica Blue. Pourtant les Espagnols étaient bien mal engagés. Ils ont talonné peu avant le départ de Chine. Par sécurité, ils ont sorti le bateau pour inspecter la quille et réparé les dommages subis par le bulbe. Accusant un retard de 19 heures, Bouwe Bekking et ses hommes ont franchi la porte des points en 4ème position. Et après 19 jours de course ils sont 1ers grâce à leur route plein Sud. Les 2 concurrents de tête ont appliqué la règle qui consiste à dire que les premiers dans le Sud sont les premiers à l’arrivée. Cela sera vrai s’ils ne se font pas piéger par une bulle de hautes pressions qui va bientôt leur barrer la route. Cet obstacle semble d’ailleurs avoir été largement anticipé par Ericsson 3 qui a pris, cette nuit, une option Nord radicale. Le second voilier suédois, second au point de passage, est en effet resté aux alentours du 37° Sud. Il affiche un retard de 106 milles sur la route directe mais va rencontrer très rapidement des conditions favorables. Et comme il reste plus de 6 000 milles à parcourir dans cette étape la plus longue de la Volvo Ocean Race, le classement ne va cesser d’évoluer jusqu’au Brésil.

VOR2008___E3_Leg_5_2.jpg

Plus d’informations : Site de la Volvo Ocean Race

Crédit Photo : Gustav Morin/Ericsson 3/Volvo Ocean Race

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quinze − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.