NauticNews

Marseille accueille la Voile et son Tour de France

TV09_Marseille.jpg

07/2009 –

Le Tour de France à la Voile fait escale à Marseille. La flotte des Farr 30, partie de Dunkerque le 23 juin [voir notre article de présentation], est arrivée dans la 8ème ville étape dimanche 19 juillet au terme d’une régate d’anthologie. Disputée par un vent de travers de 15 à 25 nœuds, celle-ci a été remportée par TPM-COYCH qui devance le probable vainqueur de l’épreuve, Courier Dunkerque. Quant au second de l’an passé, Elcimaï-Ville de Marseille, il est arrivé 4ème chez lui. 4ème aussi au général, le bateau skippé par Dimitri Deruelle peut encore, mathématiquement, rêver au podium. Mais à son arrivée à quai, le skipper marseillais a surtout insisté sur son bonheur de faire escale dans la cité phocéenne et sur l’accueil chaleureux qu’il a reçu. « Nous avons eu une ola d’applaudissement en arrivant, a-t-il ajouté, plein d’amis sont déjà venus me voir […] Beaucoup de gens aussi à la ligne d’arrivée. On sent qu’on est dans une grande ville ! Nous sommes très bien soutenus, ça fait plaisir. »

Portrait.

La veille du départ de cette avant-dernière régate de ralliement, NauticNews.com avait contacté le skipper d’Elcimaï-Ville de Marseille, qui allait forcément vouloir briller sur ses mers. Malgré la déception du classement général, Dimitri Deruelle a gentiment pris le temps de nous parler des dernières régates de la saison ainsi que de la voile dans la cité phocéenne. Dauphin de Courier Dunkerque en 2008, le Marseillais ne pourra pas faire mieux cette année. L’objectif est désormais de « relever la tête en Méditerranée » et de figurer le mieux possible dans le Championnat de France des Equipages, remporté 2 fois déjà. La dernière épreuve, la Route des Iles, aura lieu du 5 au 13 septembre entre Marseille et la Corse. Cette course marquera aussi la fin d’un partenariat de 3 ans avec la société Elcimaï. Dimitri Deruelle ne connaît donc pas encore son avenir. Il ignore s’il poursuivra l’an prochain ou s’il se consacrera uniquement à l’entrainement et au développement de la voile à Marseille.

Haut niveau.

Après avoir participé aux Jeux Olympiques de 1992 et de 2000, Dimitri Deruelle a été choisi pour coacher les équipages engagés en 470 sur les prochains JO de Londres. Il encadre fréquemment les entraînements des deux Marseillaises, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, au Pôle France de la cité phocéenne. Il est aussi entraîneur de Match Race au Yacht Club de la Pointe Rouge et est également très impliqué dans l’organisation des épreuves au niveau régional, national et international. Cette année le Marseille International Match Racing a été particulièrement important car pour la 1ère fois le World Tour faisait escale en France [voir notre article]. Cela a permis aux plus jeunes de découvrir les champions de la discipline et aussi à un jeune talent, Damien Iehl, de démontrer son potentiel en se classant 4ème. Le barreur d’Elcimaï-Ville de Marseille depuis Port Bourgeonnais, a atteint 2 autres fois le dernier carré d’une épreuve du World Tour en seulement 2 participations. Mais sur l’étape entre Barcarès et Marseille, Damien Iehl et Dimitri Deruelle n’ont rien pu faire face à un autre transfuge de talent du Match Race, Sébastien Col. Le vice-champion du Monde était à la barre de TPM-COYCH skippé par Fabien Henry qui devrait succéder au palmarès du Tour à Elcimaï-Ville de Marseille en tant que Dauphin de l’intouchable Courier Dunkerque.

TV09_Elcimai Ville_de_Marseille.jpg

Résultats de la 8ème étape de ralliement.

Plus d’informations : Site de Dimitri Deruelle et Site d’Elcimaï-Ville de Marseille.

Crédit Photo : Jean Marie Liot / Tour Voile 09

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

vingt + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.