NauticNews

Victoire éclatante pour Esimit Europa 2 à la Giraglia Rolex Cup

Esimit_Europa_2_Giraglia_victory_.jpg

06/2010 –

Esimit Europa 2 a reçu tous les honneurs dans la Giraglia après avoir majestueusement traversé la ligne d’arrivée à San Remo à 11h05. Igor Simcic, le propriétaire, et son équipage européen à bord du maxi voilier de 100 pieds de long, ont parcouru les 241 mille marins de la course en à peine plus de 23 heures.

Les 220 voiliers ont quitté la Baie de Saint Tropez mercredi à midi en bénéficiant d’une brise de sud-est de 8 à 10 noeuds. Dans l’après-midi, la vitesse du vent s’est rapprochée des 20 nœuds et Esimit Europa 2 a rapidement pris de l’avance, en distançant Shockwave (NZL), Container (GER) et Alegre (GBR). Néanmoins, pendant la nuit le vent est tombé et c’est seulement avec 3-5 noeuds de brise que le voilier est arrivé ce matin lentement à San Remo.

Premier voilier à doubler le fameux rocher de la Giraglia au nord du Cap Corse le soir du 16 juin à 22h25 (heure d’Europe centrale), Esimit Europa 2, sponsorisé par Gazprom, se verra également remettre le trophée Beppe Croce lors de la cérémonie de remise des prix samedi 19 juin à San Remo.

« C’était une course fabuleuse. L’équipe a fait un excellent travail, notamment parce que c’était notre première régate au large. Je suis très fier d’eux et de notre principal sponsor, Gazprom, qui a cru dans cet extraordinaire projet. C’est notre victoire à tous et à tous les citoyens européens » a déclaré Igor Simcic, propriétaire du voilier.

Commentant la première victoire de l’équipe, Flavio Favini, le skipper, a expliqué : « Les conditions étaient idéales pour Esimit Europa 2. Nous avons très vite réussi à nous détacher de la flotte en navigant contre le vent en direction de La Fourmique, avant de nous diriger vers le rocher de la Giraglia. Le vent est retombé presque complètement au moment où nous doublions le rocher et il nous a fallu près de 12 heures pour atteindre San Remo. Il y a toujours le risque que la flotte des concurrents se rapproche de vous lorsque le vent tombe mais Esimit Europa 2 est tellement rapide que nous avons pu conserver notre avance. C’est un grand honneur d’avoir passé la ligne en premier et je félicite l’ensemble de l’équipage pour les efforts qu’ils ont déployés pendant la course et le projet. »

– CP –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

trois + quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.