NauticNews

Maxi Yacht Rolex Cup 2010 : Un lancement satisfaisant

Maxi_Yacht_Rolex_Cup_2010_Ranger_and_Velsheda_par_C_Borlenghi.JPG

09/2010 –

Lors de la première journée des régates de la Maxi Yacht Rolex Cup 2010, les 47 engagés ont pu bénéficier de conditions clémentes, bien qu’un peu plus soutenues qu’annoncées. Certains concurrents en ont profité pour se positionner d’entrée de jeux comme de grands favoris. Dans la catégorie très relevée des Mini Maxis, Alegre (GBR) s’impose à deux reprises dans les deux manches de la journée tandis que dans la catégorie des Super Maxis, Hamilton II (GBR) l’emporte, tout comme Jean Charles Decaux sur J One (GBR) chez les Wally. De son côté, Ranger (CAY) s’impose face à Velsheda dans la bataille des Classe J. Chez les Racing et Racing Cruising, Esimit Europa n’a pas fait dans le détail et écrase la concurrence.

Mini Maxis.

Le championnat du monde de la classe Mini Maxi semble bien réussir à Andres Soriano, propriétaire du Mini Maxi Alegre qui s’impose à deux reprises lors de cette première journée. Vainqueur des deux manches en temps réel et en temps compensé, Soriano est conscient du niveau de ses adversaires et devra naviguer de la plus belle des façons pour contenir les assauts de ses poursuivants directs. À la deuxième place du classement général provisoire, Neville Crichton sur Shockwave débute cette semaine avec deux belles places de second et de troisième. Avec 5 points cumulés sur ces deux manches, Crichton devance Ran de 3 points et Bellamente de 5 points.

Une course dans la course

Dans la catégorie des Wally, Jean Charles Decaux affiche d’entrée de jeux ses prétentions. Vainqueur ici même en 2007, le célèbre homme d’affaire français qui navigue sur son Wally 77, J One, espère bien devancer les vainqueurs des deux dernières éditions à savoir Y3K de Claus Peter Offen et Magic Carpet 2 de Lindsay Owen Jones. Ces deux hommes ont eu à deux reprises la chance de porter ce Trophée. Seul Jean Charles Decaux ne compte qu’une seule victoire. Depuis 2005, ces 3 hommes d’affaires imposent donc leurs marques et leurs styles le long des côtes sardes et ne cèderaient pour rien au monde cet avantage. Derrière J One et Y3K, Dark Shadow occupe la troisième place du podium provisoire. Indio se place quatrième tandis que Magic Carpet réalise un début de course mitigé avec une cinquième place en temps compensé, malgré une troisième place en temps réel.

Maxi_Yacht_Rolex_Cup_2010_JOne_and_Dark_Shadow_par_C_Borlenghi.JPG

Autres classes
Fidèle à sa réputation d’avaleur de milles, Esimit Europa n’a laissé aucune chance en temps réel à ses adversaires. Avec 20 minutes d’avance sur Highland Fling d’Irvine Laidlaw, Igor Simcic se permet même de garder une petite marge de manœuvre pour également s’imposer en temps compensé. Highland Fling termine aussi second en compensé mais avec 33 petites secondes d’avance sur DSK Pioneer Investments de Danilo Salsi. Du côté des Super Maxis, Saudade a fait parler toute sa puissance en terminant premier en temps réel mais se trouve devancé au classement en temps compensé par Hamilton II. Gliss [voir notre article] de Marco Vogele complète ce classement. Inscrits également dans cette catégorie, Ranger et Velsheda, les deux Classe J, se sont livrés un formidable duel sur l’eau. Un duel qui a tourné à l’avantage de Ranger qui s’impose en temps réel avec un peu plus de deux minutes d’avance. Cet écart permet à Ranger d’occuper ce soir la première place du classement des Super Maxis/Classe J.

Ainsi, jusque samedi 11 septembre, les 47 concurrents vont magnifiquement animer le plan d’eau de Porto Cervo afin d’inscrire leur nom au palmarès de la prestigieuse Maxi Yacht Rolex Cup.

Tags sur NauticNews.com : Rolex CupClasse JWally

Crédit photos : Rolex / Carlo Borlenghi / Regattanews.com

-CP-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

deux × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.