NauticNews

Nadara 45 Talal : Le yacht d’un certain cheikh

Tecnomar_Nadara_45_Talal_Une.jpg

09/2010 –

Le Nadara 45 Talal était présenté en grande pompe aux VIP et journalistes à Monaco Yacht Show le 23 septembre dernier. Ce megayacht à trois ponts de 45 mètres exprime la volonté du chantier italien Tecnomar, basé à Massa en Toscane, de montrer sa bonne santé financière. Porteur fin 2008 d’un lourd déficit de 10 millions d’euros, il est aujourd’hui dans le vert. Cela, moins de deux ans après la reprise par la famille Constantino, anciennement gérante de la marque de canapés de luxe Natuzzi.

Le Nadara 45 Talal est l’un des plus grands yachts planants en fibre de verre au monde. Il est aussi l’un des plus rapides, avec ses 28 nœuds de vitesse maximale. Cette performance est obtenue grâce aux deux moteurs MTU 16V de 3654 CV couplés aux hélices à vis à 5 pales montées en ligne d’arbre à l’avant et à l’arrière du navire. Son poids, ultra léger (210 tonnes), est bien sûr un facteur également significatif pour obtenir cette sportivité. Mais il est aussi très important pour réduire la consommation du carburant. Un exemple ? A la vitesse minimale de 12 nœuds, le Nadara 45 Talal ne consomme que 80 litres de l’heure. C’est sûr, la donne n’est pas la même à la vitesse maximale, soit 600 litres de l’heure… Enfin, comme tout bon megayacht moderne qui se respecte, il est équipé de stabilisateurs zéro vitesse. Pas besoin de dire que le chantier Tecnomar n’était pas peu fier de montrer cette merveille à la presse. D’autant que le design intérieur est un véritable conte de mille et une nuit.

Une oasis pour Shéhérazade

Signé par Laura Pomponi, directrice du bureau italien Luxury Projects, l’intérieur a été dessiné sur mesure. Et pas pour n’importe qui, mais pour un cheikh ! On aurait dû s’en douter : rapide, luxueux et imposant, le Nadara 45 Talal correspond parfaitement aux demandes d’un acheteur saoudien. Il semblerait même qu’il s’agisse du nouveau jouet du Prince Al-Walid ben Talal Ibn Saoud… L’idée étant de recréer un palais sur l’eau, on retrouve du bois verni, en l’occurrence de la noix du Canaletto, aussi bien sur les murs que sur le sol. Ce dernier est une remarquable mosaïque de bois et de marbre, incrustée de dessins floraux qui rappellent la très belle sellerie en velours et soie. Tantôt or et turquoise, tantôt vert eau ou rose, celle-ci est présente dans toutes les pièces du bateau. Remarquables aussi les panneaux en verre sur mesure, incrustés de dessins floraux. Remarquable enfin, le luminaire en cristal Swarovski dans le salon et l’ascenseur, vêtu lui aussi de marbre. Étrangement, l’extérieur est sans grand faste. Seul le grand jacuzzi rappelle qu’il s’agit bien d’un yacht de luxe. Sans doute pour épicer un peu la chose, le chantier a convié la belle cantatrice italienne Marianna Cataldi qui a égayé de nombreux visiteurs au T Central…

Tecnomar_Nadara_45_Talal_Int.jpg

Absolument Tecnomar

Tecnomar a une longue histoire dans le secteur des opens sportifs techniquement avancés. Cependant, il a été victime de sa folie des grandeurs qui a poussé son ancien gérant, la famille Sarti, vers des bateaux de plus en plus grands, sans véritable business plan. En souffrance ces dernières années, le chantier a décidé de passer la main à un nouveau propriétaire. Sage décision apparemment, puisqu’en 2010 l’entreprise va bien. Elle était même en mesure de décliner une offre du chantier Baglietto cet été. Elle s’apprête, au contraire, à signer un accord avec le broker Ocean Independence pour la promotion de la marque Tecnomar. Giovanni Constantino était lui-même venu annoncer la bonne nouvelle, malgré une jambe en plâtre suite à un accident en mer (on n’oublie pas son passé de skipper…). “Nous avons aujourd’hui un bénéfice net de 7 millions d’euros grâce à une restructuration et une rénovation complète des services dans lesquels notre famille a injecté 20 millions d’euros”, a-t-il déclaré avec fierté.

La nouvelle vie du chantier

Le chantier a déménagé de Viareggio à Massa, s’est presque débarrassé des yachts d’occasion et a recruté de nouveaux collaborateurs… Ou plutôt des anciens de Natuzzi : Giuseppe Taranto, Francesco Carbone et Valerio Muraro, respectivement directeur exécutif, directeur des ventes et marketing, et directeur des recherches et développement. Occupant une superficie de 11 000m², l’usine de Massa se consacre aux yachts à déplacement (Defiance), semi-planants et planants (Nadara, Velvet) de plus de 25 mètres en GRP ou aluminium et acier. Velvet et Nadara restent les marques phares du chantier. A moins qu’elles ne soient effacées par la toute nouvelle arrivée : Impero, dessinée par le prestigieux studio Luca Dini Design qui collabore notamment avec Baglietto. Toute nouvelle aussi, la gamme Defiance pourrait faire pâlir les concurrents. Prochains défis de Tecnomar : un autre Nadara de 45 mètres, baptisé Wide Body, et un megayacht de 55 mètres.

Fiche technique NauticNews.com du Nadara 45 Talal
Toute la gamme Tecnomar sur Nauticews

Crédit photos : Tecnomar
-KL-

Share/Bookmark

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-huit − seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.