NauticNews

Pas de Rhum pour Pierre-Yves Lautrou

On savait dès samedi que L’Express-Sapmer (lire aussi notre brève) ne serait pas en mesure de prendre le départ de La Route du Rhum-La Banque Postale. Le navigateur envisageait une solution de remplacement mais à  quatre jours du départ, Pierre-Yves doit se résoudre à  l’évidence : l’armement d’un nouveau bateau semble trop compliqué. Le skipper de L’Express-Sapmer ne prendra pas le départ de La Route du Rhum-La Banque Postale 2010.

Il a fallu se résigner et prendre une décision : malgré le formidable élan de solidarité maritime qui a entouré Pierre-Yves Lautrou ces derniers jours, les difficultés de remonter un projet en si peu de temps sont apparues comme une évidence. « Nous avons exploré les différentes pistes possibles mais aucune ne nous a semblé raisonnable pour partir dans de bonnes conditions. J’ai travaillé sur le projet L’Express-Sapmer pendant plus de 8 mois et il fallait tout recommencer en l’espace d’une semaine ! » regrette le navigateur. La déception est palpable mais, depuis l’accident, le physique et le mental de Pierre-Yves ont également pesé dans la balance de cette décision, mûrement réfléchie et prise en accord avec les partenaires : « L’énergie qui m’a portée jusque-là, qui m’a donné la force de tout monter de A à Z n’est plus au rendez-vous. Je pense que ce n’est pas raisonnable de partir sans connaître le bateau et sans être serein. »

Le skipper est en revanche plus que jamais entouré : les marques de soutien fusent de toute part, le téléphone ne cesse de sonner, les emails tombent par centaines et sur les pontons chacun était prêt à rendre service pour permettre à Pierre-Yves de partir. « C’est fou, de jour comme de nuit, simples inconnus ou grands noms de la voile, beaucoup de monde s’est senti concerné. Il est vrai que j’avais tout mis en œuvre justement pour faire vivre en quasi temps réel la belle aventure qui se préparait. Je ne remercierai jamais assez l’ensemble de tous ceux qui m’ont fait confiance. »

Dans ce triste contexte, une bonne nouvelle cependant : la gendarmerie maritime a retrouvé hier le bateau de pêche à l’origine de la collision. Un navire basé à Erquy dont le marin de quart s’est endormi à la barre et a paniqué ensuite. «J’espère que tout cela va se régler intelligemment. Je viens d’avoir le patron du navire, à l’instant au téléphone, évidemment désolé par la situation. Je suis content qu’il ait pris la peine de m’appeler.»

Désormais, c’est un long chantier hivernal qui se prépare pour L’Express-Sapmer, qui va être soigneusement réparé… Il y aura d’autres projets, d’autres courses car le garçon n’est pas du genre à laisser tomber : « La vie continue, sourit celui que l’on surnomme PYL : cette aventure a de toutes façons été une formidable expérience. Je reviendrai, c’est promis… »

Tags NauticNews: La Route du Rhum/La Banque PostaleL’Express-SapmerClass 40

Crédit Photo: Jean-Marie Liot

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

19 + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.