NauticNews Logo

Class 40 : Evolutions dans la continuité

Un nouveau président, un tour du monde inédit… 2011 est une saison porteuse de quelques changements pour la Class40 mais surtout de continuité dans la volonté de proposer un calendrier de courses complet, une jauge stabilisée mais évolutive, un circuit attractif pour les coureurs et leurs partenaires. « Friendly Class, Fierce racing » : les grandes lignes restent, sans toutefois rester figées…

François Angoulvant est le nouveau président de la Class40, il a été élu le 29 janvier dernier lors de la l’Assemblée Générale de l’association. Jacques Fournier, à la tête de la Classe depuis 4 ans, souhaitait passer la main.

Son successeur, membre du bureau depuis 2006 et vice-président depuis deux ans, connait parfaitement les rouages de la Class40 : il propose de travailler dans la continuité, avec toutefois quelques évolutions…

Trois grands axes de travail
François Angoulvant, président de la Class40 : « Il y a désormais beaucoup moins à construire que lorsque Jacques a pris la présidence. En quatre ans, le nombre d’adhérents est passé de 50 à 120 et le budget a été multiplié par 3 !… Mais cette présidence reste un challenge très motivant, j’espère juste avoir le temps de tout faire…

Nous nous donnons trois grands axes de travail :

  • poursuivre nos efforts de communication pour valoriser nos bateaux et les partenaires des coureurs,
  • établir un calendrier des courses qui donne satisfaction à tout le monde,
  • veiller en permanence à ce que la jauge reste stable tout en étant en adéquation avec les évolutions possibles de nos bateaux : nous sommes arrivés aujourd’hui à un bon compromis mais les matériaux et les techniques évoluent, leurs coûts aussi… Par exemple, un matériau interdit parce que trop coûteux il y a quelques années, pourrait être autorisé si son prix devenait compétitif.

Globalement, notre souci reste de trouver le meilleur équilibre possible entre les différents bateaux et les différents objectifs de chacun… »

Vintage or not vintage ?
Cette volonté d’équité s’est immédiatement traduite lors de l’Assemblée Générale par la mise en place d’une commission chargée de réfléchir à la valorisation des bateaux de la première génération (qui représentaient la moitié de la flotte Class40 de la dernière Route du Rhum), une idée qui flottait déjà en 2010. « Il n’y a pas que la victoire absolue pour valoriser les bateaux », note François Angoulvant.

Un classement « vintage » ou « corinthien » a été proposé aux adhérents mais la question, qui englobe non seulement la performance des bateaux mais aussi la qualification des équipages sans pour autant aboutir à une scission de la flotte, mérite d’être approfondie. Affaire à suivre, donc…

Grand Prix, transat, tour du Monde…
La saison 2011 débutera en Méditerranée avec la Roma per due et la SNIM en avril. Le Grand Prix Guyader ouvrira comme de coutume le bal des compétitions en Atlantique. Aux Etats-Unis, c’est à New York en mai, que s’ouvre la saison avec l’Atlantic Cup.

Comme toutes les années impaires, depuis 3 ans déjà, la course « Les Sables-Horta-Les Sables » est le grand rendez-vous estival de la Class40. Une épreuve aussi sportive que conviviale à laquelle les coureurs adhèrent depuis le début avec grand plaisir. La Normandy Channel Race revient aussi cette année. Ces deux épreuves sont qualificatives pour la Global Ocean Race.

Ce calendrier 2011 est en effet marqué de deux grandes courses de fin de saison : la Transat Jacques Vabre en novembre et la Global Ocean Race, tour du monde en double avec escales, dont le départ sera donné en septembre (voir notre agenda pour plus de détails).

« Il est important qu’il y ait de grandes épreuves au calendrier mais nous allons également essayer de développer les compétitions de courtes durées afin d’élargir encore les opportunités de régater, totue l’année, notamment avec des partenaires à bord. Certains coureurs plébiscitent aussi plus d’épreuves en solitaire », précise le nouveau président.

Avec 102 adhérents répartis dans 17 pays, la Class40 connait une évolution stable depuis deux ans. La répartition géographique, les objectifs, les disponibilités et les budgets de ces 102 skippers divergent parfois, inévitablement… Trouver l’équilibre est l’éternel challenge de la Class40, mais elle a justement été conçue pour cela : ouverture, accessibilité, convivialité et performance des bateaux ont été les piliers de sa construction et de son succès, ils seront aussi ceux de son développement à venir.

Crédit photo : Class40

Tags sur NauticNews: Class 40

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

10 − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.