NauticNews Logo

Rhéa 35 Open : Détonant !

Une étrave tulipée, un arrière frégaté : le Rhéa 35 Open est à la fois puissant et luxueux. Cette année se rajoute à son pont en teck integral, sa motorisation hydrojet ou Z-drive et ses pointes de 42 nœuds une version essence. Attention, ça décoiffe !

On avait l’habitude chez Rhéa des bateaux bien conçus, bien finis, mais sages. Avec le Rhéa 35 Open, sorti en 2008, le chantier rochelais, fondé en 1996 par Bertrand Danglade, tourne une nouvelle page de son histoire. Voici enfin un petit bateau puissant, marin et joueur adapté aux amateurs des sensations pures. La version essence, nouveauté de cette année, est particulièrement bluffante. Elle fait ressortir tout le potentiel de ce bateau conçu pour fendre les vagues. Le choix des matériaux, des propulsions et de la stylistique ne laisse rien au hasard. Par exemple, la carène planante est conçue par les architectes Joubert-Nivelt qu’on ne présente plus. Dans la version la plus puissante (Z-drive), l’open atteint 42 nœuds, tout en ayant un excellent passage dans le clapot, une parfaite tenue de cap et une grande stabilité. À le voir virer à toute berzingue, on en a le souffle coupé ! En même temps, la sécurité est assurée grâce aux francs-bords, larges passavants, nombreuses mains courantes en inox et vastes banquettes. Le faible tirant d’eau (0,45m), la facilité d’échouage et une grande autonomie offerte par un réservoir de 480 l sont autant d’atouts pour profiter des sorties en toute confiance.

La main du maître

Côté design, c’est Bertrand Danglade himself qui a mis la main à la pâte. On obtient un bateau au programme séduisant et varié. Le pont est entièrement couvert de teck massif; les banquettes sont spacieuses et confortables. Celle qui se trouve à l’arrière se transforme même en bain de soleil de plus de 4m2 ! La partie avant est prévue à la fois pour le farniente et le repas. Elle présente un beau carré, réuni autour d’une table de pont amovible pour 8 à 10 personnes. Une surprise attend les invités sous les sièges pilote : ils intègrent une cuisine extérieure dans un meuble coulissant qui réunit un évier, un réchaud et un réfrigérateur derrière ses façades inox et bois brossé clair. Vous aimez les ballades côtières ? Pas de problème : la cabine, située sous la console de pilotage, dispose d’une couchette double et d’un cabinet de toilette, avec une hauteur sous barrots de 1,83 m, enfin digne de ce nom. Enfin, pour se protéger du soleil, il est possible de rajouter en option un T-top, un bimini ou un cabriolet de cockpit avant.

Vitesse et manœuvrabilité

Le choix de deux modes de propulsion confèrent au Rhéa 35 Open son caractère unique et sa forte personnalité. Les accélérations sont fulgurantes dans sa plus puissante motorisation en Z-drive : de 0 à 30 nœuds en 8,3 secondes ! Par ailleurs, la manœuvrabilité est exceptionnelle grâce à une grande souplesse de pilotage dans la version hydrojet. Cette dernière permet d’atteindre une vitesse maximale de 36 nœuds à celui qui ose… Ces performances sont biens-sûr aidées par une construction bien pensée. La coque et le pont sont en stratifié polyester renforcé. Le dessus des super-structures sont en sandwich nid d’abeille et le fond de coque est en sandwich balsa. Que du léger mais costaud pour obtenir un maximum d’émotion sans prendre les risques inutiles. Le Rhéa 35 Open est un véritable petit bijou de construction navale. Esthétique, performant et véritablement bien équipé pour un 10 mètres, il est en plus personnalisable à l’envie. Le chantier constructeur se prête facilement au jeu des propriétaires à l’esprit imaginatif…

Fiche Technique NauticNews.com du Rhéa 35 Open

Toute la gamme Rhéa Marine

Tags : RhéaJoubert-NiveltBertrand Danglade

Crédit photos : Rhéa Marine

-KL-

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.