NauticNews Logo

Rodriguez: une progression significative du résultat opérationnel

Rodriguez Group a publié ses résultats 2010. Ils révèlent une amélioration significative du résultat opérationnel courant sur la période, s’établissant à -5,0 M€ contre -12,6 M€ en 2009/2010.

Cette amélioration s’explique, selon Rodriguez, par la rationalisation des achats, la baisse des charges externes et la diminution des charges de personnel.

En outre, grâce aux nouveaux partenariats conclus avec les chantiers ITALYACHTS et SANLORENZO, qui assurent au Groupe une marge restaurée sur l’activité vente de bateaux neufs, et aux efforts accomplis pour réduire les coûts de structure, l’augmentation du chiffre d’affaires s’accompagne désormais d’une augmentation mécanique du résultat opérationnel courant.

La progression du résultat opérationnel courant est d’autant plus marquée que le Groupe a été contraint d’enregistrer sur le 1er semestre 2011 une dotation aux amortissements et aux provisions d’un montant net de reprises de 2,6 M€, alors que sur le 1er semestre 2010 une reprise nette d’un montant net de 17,1 M€ avait amélioré d’autant le résultat opérationnel.

Ainsi le résultat opérationnel courant hors dotations aux amortissements et provisions et reprises sur provisions s’établit à -2,4 M€ sur le 1er semestre 2011 contre -29,7 M€ sur le 1er semestre 2010.

La baisse de la trésorerie, de 40,3 M€ au 30 septembre 2010 à 33,2 M€ au 31 mars 2011 s’explique par le caractère saisonnier de l’activité et les investissements réalisés par le Groupe pour la mise en construction des nouvelles unités auprès des chantiers partenaires, afin de dynamiser l’activité vente de bateaux neufs et de consolider les niveaux de marge.

En outre, l’augmentation des dettes financières nettes consolidées provient essentiellement des effets de l’actualisation de la dette bancaire négociée dans le cadre de la procédure de sauvegarde, laquelle a un impact négatif à hauteur de 2,5 M€ sur la période.

Selon Rodriguez, les résultats enregistrés sur le 1er semestre 2010/2011 constituent un signe encourageant du succès du business model récemment mis en place par la Direction du Groupe, qui reçoit aujourd’hui l’adhésion des partenaires, des fournisseurs et des clients.

La Gamme Rodriguez sur NauticNews

Tags sur NauticNews: Rodriguez

– AlP –

Les résultats du Groupe révèlent une amélioration significative du résultat opérationnel courant sur la période, s’établissant à -5,0 M€ contre -12,6 M€ en 2009/2010.

Cette amélioration s’explique notamment par :

–     la rationalisation des achats
–     la baisse des charges externes
–     la diminution des charges de personnelLes résultats du Groupe révèlent une amélioration significative du résultat opérationnel courant sur la période, s’établissant à -5,0 M€ contre -12,6 M€ en 2009/2010.

Cette amélioration s’explique, selon Rodriguez, notamment par la rationalisation des achats, la baisse des charges externes et la diminution des charges de personnel.

En outre, grâce aux nouveaux partenariats conclus par RODRIGUEZ GROUP avec les chantiers ITALYACHTS et SANLORENZO, qui assurent au Groupe une marge restaurée sur l’activité vente de bateaux neufs, et aux efforts accomplis pour réduire les coûts de structure, l’augmentation du chiffre d’affaires s’accompagne désormais d’une augmentation mécanique du résultat opérationnel courant.

La progression du résultat opérationnel courant est d’autant plus marquée que le Groupe a été contraint d’enregistrer sur le 1er semestre 2011 une dotation aux amortissements et aux provisions d’un montant net de reprises de 2,6 M€, alors que sur le 1er semestre 2010 une reprise nette d’un montant net de 17,1 M€ avait amélioré d’autant le résultat opérationnel.

Ainsi le résultat opérationnel courant hors dotations aux amortissements et provisions et reprises sur provisions s’établit à -2,4 M€ sur le 1er semestre 2011 contre -29,7 M€ sur le 1er semestre 2010.

La baisse de la trésorerie, de 40,3 M€ au 30 septembre 2010 à 33,2 M€ au 31 mars 2011 s’explique par le caractère saisonnier de l’activité et les investissements réalisés par le Groupe pour la mise en construction des nouvelles unités auprès des chantiers partenaires, afin de dynamiser l’activité vente de bateaux neufs et de consolider les niveaux de marge.

En outre, l’augmentation des dettes financières nettes consolidées provient essentiellement des effets de l’actualisation de la dette bancaire négociée dans le cadre de la procédure de sauvegarde, laquelle a un impact négatif à hauteur de 2,5 M€ sur la période.

Selon Rodriguez, les résultats enregistrés sur le 1er semestre 2010/2011 constituent un signe encourageant du succès du business model récemment mis en place par la Direction du Groupe, qui reçoit aujourd’hui l’adhésion des partenaires, des fournisseurs et des clients.

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-huit + 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.