NauticNews

Fiart 58 Epica : Un look au top


Le Fiart 58 Epica, navire amiral de 17,90m du chantier italien Fiart Mare, vient d’être lancé au salon nautique de Gènes. Pour cette unité, le fabricant joue la carte du design et de la technologie. Un top en carbone avec sa grande vitre intégrale et des moteurs IPS caractèrisent cette belle unité bien dans ses lignes.

Difficile de se distinguer sur le créneau des opens. Fiart en a fait sa spécialité et relève le challenge avec brio. Voici un bateau équilibré, dont la silhouette tendue augure de belles sensations. Trente nœuds au compteur, deux IPS (700 CV chacun) pour faciliter les manœuvres, une structure en fibre de verre pour booster en navigation… Le Fiart 58 Epica est un cheval qui a du gaz ! De plus, son architecture intérieure, basée sur un schéma de type « sedan », permet de naviguer dans un grand confort. Quant aux couleurs de coque blanche et noire, еlle peut changer selon les vœux du propriétaire. Exactement comme les couleurs, les tissus et autres selleries du design intérieur : chez Fiart, tous les modèles sont semi-custom.

Des intérieurs intelligents

Rendez-vous dans le cockpit qui présente deux espaces distincts. A l’arrière, une aire de repos polyvalente agrémentée d’un canapé en U, se transformant en bain de soleil ou dinette (une table hydraulique est intégrée au pont). A l’avant, sous le hard top en carbone entièrement vitré, se situe un poste de pilotage simple, puis au milieu, une cuisine entièrement équipée et une salle à manger. On peut séparer les deux espaces en installant une vitre coulissante qui transforme le Fiart 58 Epica en un véritable sedan. Moderne et chaleureux, le pont inférieur propose trois grandes cabines avec salle de bain intégrée. Il est possible d’utiliser l’une des chambres pour le capitaine. La suite armateur se situe, elle, au centre. Sa particularité est d’avoir un lit tourné en direction de l’étrave, comme souvent sur les yachts italiens. Côté passagers, l’Epica accueille jusqu’à 16 personnes. On peut donc imaginer une utilisation festive à quai…

Dans la tendance « verte »

Le chantier Fiart est historiquement attaché à la technologie. Les plus instruits se souviendront sûrement de ce dinghy de 3 mètres baptisé la Conchita. Ce fut le premier bateau en fibres de verre européen, sorti en… 1960. Depuis, le fabricant a changé d’échelle, mais reste fidèle à la construction en composites. Le Fiart 58 Epica est donc construit en fibres de verre, en utilisant l’infusion sous vide. Une technologie qui demande maîtrise et patience, mais qui en vaut largement la peine. La productivité est plus importante, mais en même temps, on gagne en qualité :  plus légère, la structure résiste mieux aux chocs et à l’épreuve du temps. De plus, cette technique est la plus écologique puisqu’on observe très peu d’émissions et la consommation d’énergie la plus basse. De plus, le recyclage est garanti chez Fiart, engagé dans le projet ELB (end of lie boas) mené par UCINA, l’association italienne de l’industrie maritime. Mais ça, c’est une autre histoire…

Crédit photos : Fiart Mare
-KL-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.