NauticNews Logo

Volvo Ocean Race : C’est parti pour un tour du monde

Volvo Ocean Race départ Alicante Camper
Les six concurrents de la Volvo Ocean Race ont quitté Alicante (Espagne) pour Le Cap (Afrique du Sud) par une belle brise. Les six Volvo 70 Open filant à plus de 20 nœuds ont rencontré dés les premières heures de cette étape de 6 500 milles des conditions plutôt musclées. Camper with Emirates Team New Zealand s’est envolé lors du parcours côtier suivant le départ, en avalant les 8 milles en 38 minutes. La véloce machine rouge des Néo-Zélandais entrainait dans son sillage Puma Ocean Racing, Team Telefonica, Abu Dhabi Ocean Racing, Groupama, qui a du effectuer un 720 degrés après avoir touché Puma, et Team Sanya.

Après seulement 5 heures course, tandis que Camper menait toujours le bal, Abu Dhabi Ocean Racing a du revenir à Alicante suite à un démâtage. « Je barrais et nous avons tapé dans une grosse vague », a expliqué Ian Walker le skipper. « Je sais que c’était une grosse vague parce que mes pieds ont quitté le sol. Quand on a atterri, le mât a continué. Il est tombé sous le vent et personne n’a été touché ». Les réparations devraient durer au moins 3 jours. Et ce dimanche matin, Aksel Magdahl, le navigateur de Team Sanya, a signalé que le bateau aux couleurs chinoises connaissait des problèmes de coque. Au moment des faits, le vent soufflait à plus de 43 nœuds et les vagues mesuraient près de 10,5 m. Le voilier fait désormais route vers Puerto de Motril, dans le sud de l’Espagne tandis que les 4 autres concurrents filent vers la sortie de la Méditerranée. Leader au classement de 16 heurs UTC, Camper pointait à moins de 30 milles de Gibraltar. Les Néo-zélandais ont dans leur sillage Team Telefonica à 4,5 milles et Puma à 7,6 milles. Ayant choisi une option sud, Groupama accuse un retard de 11,7 milles en remontant la côte marocaine. Franck Cammas et ses hommes, qui ont eu du mal à se lancer, notamment à cause de la pénalité concédée à Puma, sont désormais totalement dans le rythme. Les Français attendent avec impatience le passage de Gibraltar. Ils pourront alors se mettre en configuration « course au large » qui leur a si souvent réussi.

Tags sur NauticNews.com : Volvo Ocean Race

Crédit photo : Paul Todd / Volvo Ocean Race

-NG-

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

vingt + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.