NauticNews

Grand Soleil 50 : Del Pardo mise sur le design

nouveau Grand Soleil 50 signé botin et carkeek sous voiles

Etrave droite, hublots de coques rectangulaires, rouf en forme de trapèze, le nouveau Grand Soleil 50 affiche des lignes très tendues. Visuellement, la coque du tandem Botin/Carkeek s’accorde avec le design extérieur proposé par la société Attivo Creative. Inspiré des Maxi Yachts, le pont du nouveau voilier du chantier Del Pardo est totalement dégagé avec ses bouts sont dissimulés et les hublots flush deck. Montées sur colonne, à l’arrière du rail de Grand Voile équipée d’un système d’écoutes à l’allemande, les deux grandes barres à roue en carbone ajoutent leur touche de design. Si le cockpit est plutôt classique, la table encastrable dans le plancher et le bimini entièrement rétractable contribuent également à la libération de l’espace, de passage ou de vision.

Construite en Infusion, tout comme le pont, la coque du nouveau Grand Soleil 50 est renforcée au niveau des varangues par des fibres de carbone. Le chantier Del Pardo a ainsi pu revoir à la baisse son devis de poids tout en améliorant la résistance à la torsion. Par rapport à l’ancien GS 50, le déplacement a été maintenu à 13 tonnes pour une longueur allongée de 25 cm qui atteint désormais les 15,15 m hors tout. Ce nouveau voilier dispose également d’un ballast de 4,5 tonnes et d’une quille supportant un bulbe en forme de « T ». Ce système équipe les voiliers du chantier Del Pardo depuis le Grand Soleil 46 lancé en 2010 [voir article]. Cela permet d’obtenir un bon couple de redressement pour un tirant d’eau modéré (2,9 mètres) sans pénaliser les performances.

nouveau Grand Soleil 50 signé Botin et Carkeek pont

Au niveau du confort intérieur, le constructeur italien a fait appel à la société Sculli-Negrato qui a misé sur un agencement sobre et fonctionnel. Au pied de la descente plutôt pentue (5 grandes marches) se trouvent à tribord une salle d’eau et la table à carte dont le siège peut se fixer sur le plancher  au bout de la grande table en « L » inversé qui occupe l’autre bord. A l’avant de la table à carte, la cuisine très équipée est disposée en « U » avec l’évier prenant appui contre la cloison avant. Cuisiner peut s’avérer compliqué en cas de gîte bâbord prononcée, d’autant que ce vaste espace de repas ne dispose que d’une seule main courante. Plus à l’avant, en laissant le mât sur tribord, on accède à la cabine propriétaire. Dotée d’une grande couchette, ou de deux bannettes plus petites réparties sur chaque bord, celle-ci possède une douche et des toilettes séparés. A l’arrière, les deux cabines de taille identique sont proposées munies d’une grande couchette ou de deux bannettes superposées. Ainsi paré de nouveaux attributs le Grand Soleil 50 a fait partie des belles révélations du Festival de la Plaisance de Cannes. NauticNews.com n’a d’ailleurs pas été le seul magazine à être sensible à l’élégance de ce voilier. En effet, le chantier vient juste d’annoncer avec fierté sa nomination pour le Prix du Voilier Européen de l’Année 2012 qui sera attribué en janvier prochain.

Fiche Technique sur NauticNews.com du nouveau Grand Soleil 50

La gamme du chantier Del Pardo.

Tags : Grand Soleil de Del PardoFestival International de la Plaisance de Cannes.

Crédit photos : Grandsoleil.net

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quinze − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.