NauticNews

Volvo Ocean Race : Changement d’hémisphère

volvo ocean race 2011 alicante le cap Puma equateur

Les concurrents de la 1ère étape de la Volvo Ocean Race se trouvent de part et d’autre de la ligne de l’équateur. Passé le premier dans l’hémisphère sud, Puma navigue à plus de 12 nœuds vers la marque de parcours de Fernando de Noronha, au large de la pointe nord-est du Brésil. Sur les talons de l’équipe américaine, Telefonica accusait un retard de 50 minutes pour le franchissement de l’équateur. Au pointage de 16 heures TU, les Espagnols naviguent à 13,3 milles derrière Puma. Toujours dans l’hémisphère nord, Camper et Groupama ont peiné pour s’extraire du Pot au Noir.

Toute la flotte de la Volvo Ocean Race progresse au portant dans une douzaine de nœuds, mais deux hémisphères la divisent donc. Puma devrait atteindre la marque de parcours brésilienne ce jeudi entre 3 et 6 heures TU, et poursuivre sa course en tête vers le port du Cap en Afrique du Sud, première escale de la Volvo Ocean Race 2011. Derrière, Téléfonica devrait continuer de mettre la pression sur le leader tandis que 147 milles plus loin, Camper n’a pas l’intention de renoncer. « On peut encore gagner cette étape. Il y a encore 4 000 milles », a confié le skipper australien Chris Nicholson. « On ne doit rien faire de trop risqué, juste suivre notre plan de bataille. Chaque fois qu’on a essayé de forcer une situation pour y gagner, ça n’a pas marché ». Risqué, le choix tactique de Groupama l’était également. Parti le long des côtes marocaines, le voilier français subit les affres du Pot au Noir. « On était à faire des grands surfs au portant à 20 nœuds quand on a vu des orages arriver », raconte Erwan Israël, barreur et régleur pour Groupama. « On a compris que c’était le début des ennuis. On a eu un premier grain qu’on a bien géré, et après ce premier grain, il y en avait plein d’autres ». Franck Cammas et ses hommes accusent désormais un retard de 350 milles sur le leader Puma. Mais les phénomènes météorologiques pourraient redistribuer les cartes, notamment l’anticyclone de Sainte Hélène toujours compliqué à contourner.

Tags sur NauticNews.com : Volvo Ocean Race

Crédit photo : Amory Ross/PUMA Ocean Racing/Volvo Ocean Race

-NG-

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

onze − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.