NauticNews Logo

Epic 232 : Puissance électrique

L’Epic 232 est un bateau de wake 100% électrique. Son moteur comprend un accumulateur lithium-ion phosphate qui permet une autonomie moyenne de 4 heures. Non polluant sur l’eau, il respecte néanmoins la philosophie de son domaine : vitesse, personnalisation et puissance de tractation. A voir au Nautic de Paris jusqu’au 12 décembre sur le stand de l’importateur savoyard Boat Car Event.

Premier bateau de wake 100% électrique, l’Epic 232 arrive de Californie. L’idée est tendance. Gros consommateurs de carburant et hautement polluants, les bateaux de wake sont mauvais élèves sur un marché de la plaisance désormais férue de la green attitude. Exit le gros hors-bord, une batterie lithium-ion phosphate de 70kWh permettra d’obtenir une autonomie entre 4 et 8 heures (à 8 nœuds). Exit bruit, fracas et odeur, l’Epic 232 se déplace en douceur, tout en préservant les sensations. On peut alors développer une vitesse de pointe de 35 nœuds (64 km/h) avec un moteur Brushless double hélice, monté en Z-drive.

L’esprit de wake bien gardé

L’équipement de série est déjà étonnant : tour customisée pour freeride, plateforme de bain, porte-verres, lumières intérieures et extérieures (tour), un bain de soleil arrière modulable… Mais, spécialiste du bateau de wake, l’équipe américaine d’Epic Boats pourra créer un Epic 232 sur mesure. Parmi les options disponibles, un iPad érigé en ordinateur de bord, une caméra installée sur la tour, des enceintes avec des éclairages LEDs intégrés, une table pivotante au centre et à l’avant ou encore une recharge possible de 1h avec le générateur externe TDI130. Par ailleurs, le tirant d’eau est très bas (80cm), ce qui permet d’être à ras l’eau et profiter pleinement des sensations.

Une histoire de batterie

L’Epic 232 embarque 28 packs de batteries lithium-ion phosphate dont 3 gardées en secours. La puissance maximale du moteur est de 200 kWh et de 130 kWh en continu. Son accumulateur bénéficie d’une version récente en lithium-phosphate, plus sûre, moins toxique et d’un coût moins élevé. En conséquence, le bateau affiche un rapport qualité-prix intéressant ce qui ne devrait pas déplaire aux propriétaires et devrait permettre d’agrandir rapidement la flotte des Epic 232. Par ailleurs, le temps de charge est relativement court, comparativement aux autres batteries lithium. La recharge varie entre 6 et 16 heures, ce qui peut paraître long, mais ne l’est pas. Il suffit de brancher son « wake » la nuit pour l’utiliser la journée. Les essais de ce bateau sont menés sur le lac d’Annecy depuis octobre dernier. Haut rassemblement des surfeurs et autres coureurs de freeride ou de freestyle, le Nautic offrira sans doute une reconnaissance à l’échelle nationale.

La gamme Epic Boats
Tags : Epic BoatsNauticEcologieWake
Crédit photos : Boat Car Event
-KL-
Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

3 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.