NauticNews

Volvo Ocean Race : La nouvelle course Groupama 4

volvo ocean race groupama 4 dematage

La Volvo Ocean Race est suspendue pour Groupama 4 depuis hier (mercredi 4 avril, ndlr) suite au démâtage survenu à 650 milles de l’arrivée à Itajaí (Brésil). Après avoir récupéré les voiles et les morceaux du mât, cassé sous la première barre de flèches, l’équipage du voilier français a fait route vers Punta del Este distant de 60 milles. Il y est arrivé à 03h55 UTC. Depuis, comme les escales techniques sont autorisées à condition qu’elles ne durent pas plus de 12 heures, Franck Cammas et ses hommes s’activent sur le nouveau gréement. « On va essayer de continuer la course jusqu’à Itajaí en imaginant mettre un gréement de fortune en place à Punta del Este, » ajoute Cammas, « pour essayer d’arriver troisième». Ayant passé le Cap Horn en tête [voir article], Groupama 4 démâté s’est fait doublé par Puma qui le talonnait, et Telefonica, le leader au général. Etre sur le podium est encore possible pour l’équipage français, le seul concurrent pouvant l’inquiéter étant Camper, arrêté au Chili pour une avarie de structure. « L’équipe technique va nous rejoindre à Punta del Este et trouver le moyen de faire ce gréement de fortune, conclut le skipper. Ce sont 20 points à prendre et on essaye de s’accrocher à cet espoir. C’est un bel espoir. On va tout faire pour. »

volvo ocean race groupama 4 dematage 2

Tag sur NauticNews: Volvo Ocean RaceGroupama

Crédit photo : Yann Riou / Groupama Sailing Team / Volvo Ocean Race

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.