NauticNews

Generali Solo : Gildas Morvan vainqueur de la seconde étape

Peu après 19h ce mardi à Beaulieu-sur-Mer, Gildas Morvan a remporté la deuxième étape au large de la Generali Solo, partie dimanche dernier de Barcelone. Dans une course menée de main de maître, le skipper de Cercle Vert a su résister aux assauts incessants de ses poursuivants. En remportant cette manche de 363 milles complexe et épuisante, le triple vainqueur de la Generali Solo fait une bonne opération au classement général : il gagne six places et pointe désormais en 4e position.

Gildas Morvan a une nouvelle fois prouvé qu’il était un marin complet. Car pour briller dans cette étape, il fallait à la fois être un bon technicien au largue serré sous spi, mais aussi rester calme et opportuniste dans les zones de vent faible. Alternance de reaching et de pétole, donc, cette deuxième étape au large de 363 milles n’a laissé aucun répit aux marins de la Generali Solo. Deux d’entre eux ont même dû abandonner : Yoann Richomme (barre de flèche cassée) et Nicolas Lunven (blessure à la cheville). En franchissant la ligne d’arrivée à 19h02 ce mardi, le skipper Cercle Vert l’a emporté après 2 jours, 6 heures, 2 minutes et 23 secondes de mer. Onzième de la première manche au  large entre Cavalaire-sur-Mer et Barcelone la semaine dernière, Gildas a donc remis les pendules &agr! ave; l’heure. Grâce à cette victoire obtenue dans une étape de coefficient 4, il fait un bond au classement général provisoire et occupe ce mercredi la 4e place, à 18 points du leader Adrien Hardy et 8 petits points du podium. Après deux jours de repos bien mérités, Gildas Morvan et ses concurrents attaqueront le Grand Prix de Beaulieu-sur-Mer à partir de vendredi.

Première réaction de Gildas Morvan à son arrivée à Beaulieu-sur-Mer :
« J’ai déchiré mon spi en affalant avec Fabien Delahaye. Nous étions bord à bord et le spi a claqué une fois de trop. Il a explosé en mille morceaux. Il y avait trop de boulot pour le réparer, je l’ai mis dans son sac et j’ai mis le génois. Je me suis dit : « on va finir toute la régate avec le petit spi et on va faire avec ». Cela ne s’est pas mal passé finalement ! Il y avait constamment de la bagarre, au départ avec Anthony Marchand, après Adrien Hardy en passant Minorque, ensuite c’est Fabien Delahaye qui arrive sur moi et me double. Il a fallu se battre pour revenir à la première place. Ce n’était pas facile mais j’ai eu aussi un peu de réussite à droite à gauche, ce qui me permet d’être devant sur la fin. C’était une belle étape parce qu’il y a eu un peu de brise au départ, du reaching avec du vent,! du spi, un peu de pétole en arrivant. C’était assez varié. »

Les cinq premiers de l’étape Barcelone/Beaulieu-sur-Mer (363 milles, coefficient 4) :

  1. Gildas Morvan (Cercle Vert)
  2. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012)
  3. Adrien Hardy (Agir Recouvrement)
  4. Anthony Marchand (Bretagne – Crédit Mutuel Performance)
  5. Xavier Macaire (Skipper Hérault)

Les 5 premiers de la Generali Solo après l’étape Barcelone/Beaulieu-sur-Mer :

  1. Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : 69 pts
  2. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) : 70 pts
  3. Gildas Mahé (Ports d’Azur – Interface Concept) : 79 pts
  4. Gildas Morvan (Cercle Vert) : 87 pts
  5. Xavier Macaire (Skipper Hérault) : 92 pts

La suite du programme de la Generali Solo :
– Les 4 et 5 octobre : Grand Prix de Beaulieu-sur-Mer.
– Le 6 octobre : départ de la troisième étape au large vers Sète.
– Les 11 et 12 octobre : Grand Prix de Sète.

Tag sur NauticNews: Generali Solo

Crédit Photo: BENOIT STICHELBAUT

– CP –

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

7 − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.