NauticNews

Erwan Le Roux : « Faire que 2014 ressemble à 2013 »

FenêtréA Cardinal est finalement arrivé à bon port après un retour sur cargo retardé pour cause de mauvais temps. Le trimaran d’Erwan Le Roux est maintenant en chantier chez Davy Beaudart à Hennebont. Objectif : fiabiliser la machine en vue du principal rendez-vous de l’année 2014, La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Entretien avec un skipper de FenêtréA Cardinal serein et déterminé.

Le bilan de l’année 2013 : une montée en puissance réussie
« On ne peut qu’être satisfait de cette année. Les objectifs qu’on s’était fixé ont été atteints et plutôt de jolie manière. Après La Route des Princes, l’équipage a remporté ses premières victoires  à l’occasion des Trophées de Saint-Quay et de Fécamp avant de remporter la Transat Jacques Vabre. C’est une belle récompense pour toute l’équipe. De plus, le choix de Yann Elies comme coéquipier s’est révélé parfait : au-delà des qualités techniques du marin, on a vécu une histoire humaine vraiment forte. Quand on peut rajouter ce type de lien au sein d’un projet de cette envergure, c’est toujours mieux. »

2014, reconduire la démarche des années précédentes
« Pour 2014, l’objectif, c‘est bien évidemment le Rhum en fin de saison. Le planning prévu, c’est de remettre à l’eau le bateau pour le Grand Prix Guyader à Douarnenez début mai, puis de se présenter au Défi des Princes le 18 mai, qui sera le premier grand test en solitaire. Ensuite ce sera l’Armen Race, des relations publiques en juin, puis les Trophées traditionnels de Saint-Quay et Fécamp. On espère la même montée en puissance qu’en 2013.»

Les modifications apportées au trimaran
« On a une plate-forme qui a fait ses preuves. L’objectif premier est d’abord de réparer les quelques bricoles qu’on a cassées sur la Transat Jacques Vabre en essayant de fiabiliser ces pièces. La Transat Jacques Vabre avec Yann Eliès nous a permis d’identifier les améliorations que l’ont pouvait faire. On va notamment travailler sur les systèmes de charge de batteries, soigner les détails. L’essentiel est de disposer d’un bateau le plus fiable possible pour La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Dans une transatlantique en solitaire, on compense vite un éventuel petit déficit de vitesse, si on dispose d’une machine qui garde son potentiel jusqu’à l’arrivée. »

Varier les plaisirs
« En dehors de la préparation des grandes échéances, je vais passer du temps avec l’équipage de Courrier Dunkerque avec qui je cours depuis plusieurs années. Nous nous sommes essayés cet hiver au match-racing, c’est une discipline nouvelle pour moi. Mais les transferts de compétences que cela demande sont riches d’enseignements. Pour cette année 2014, on ne va pas réinventer la poudre : fiabiliser le bateau, passer du temps sur l’eau, s’entraîner le plus possible en variant les modes de navigation… un programme simple dont on espère qu’il portera ses fruits. »

Crédit Photo : JM Liot

Tags sur NauticNews: Multi 50, FenêtréA-Cardinal, FenêtréA Cardinal, Erwan Le Roux

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

six − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.