NauticNews

Route du Rhum : Armel Tripon danse avec les stars

For Humble Heroes est à la bagarre, dans l’est des Açores. Et quelle bagarre ! Au près en traversant un nouveau front, Armel Tripon – toujours 4e – a réduit l’écart sur Marc Guillemot. Louis Burton est un peu revenu. Problème : un chariot de latte de grand voile est arraché et Armel va devoir grimper au mât pour pouvoir renvoyer de la toile.

Armel Tripon joint ce matin par téléphone satellite : « Tout va bien à bord malgré quelques pépins techniques. Notamment un chariot de latte de grand voile arraché qui va m’obliger à grimper au mât quand ce sera plus calme, pour pouvoir renvoyer de la toile, car là je navigue avec deux ris. Ce n’est pas handicapant pour le moment car il y a de l’air, mais il faudra bien résoudre le problème pour la suite. D’autre part, je n’ai que des moyens de communication très limités, je fais la météo sans fleet. Seul mon Iridum fonctionne… c’est pour ça que je navigue un peu à l’ancienne et que je ne peux pas envoyer des vidéos à mon immense fan club (rires) ! Mais bon, vu ce qu’on a enduré je pense qu’on a tous plus ou moins des petits pépins,! je ne dois pas être le seul. » La voix est enthousiaste malgré les galères… on dirait qu’il a fait ça toute sa vie, Tripon ! Ce jeudi matin, le skipper-sans-sponsor de For Humble Heroes – bizuth de la classe IMOCA – est à la bagarre avec ce qui se fait de mieux parmi les marins solitaires du Vendée Globe, pour sa première course dans cette série. François Gabart mène toujours la danse mais il n’a plus que 36 milles d’avance sur Jérémie Beyou et 70 milles sur Marc Guillemot. Armel Tripon, lui, s’est permis de parcourir 23 milles de plus que Safran lors des dernières 24 heures. Marc Guillemot n’est plus que 28 milles devant l’étrave de For Humble Heroes. Qui pouvait imaginer pareille situation au départ de Saint-Malo ? Quand on y songe, on comprend mieux l’enthousiasme du bizuth.

Grains à 35 nœuds, vent portant demain
Prudence toutefois, notamment parce que Louis Burton s’est replacé et vient « chatouiller » la très belle 4e place de For Humble Heroes. Le match entre les deux hommes est passionnant lui aussi, alors qu’Alessandro di Benedetto tente de plonger vers le Sud mais est encore loin dans l’est, à environ 130 milles de For Humble Heroes. Notons aussi que malgré le coup de frein dans les vents faibles d’hier, Tanguy de La Motte n’a pas réussi à reprendre du terrain : écart inchangé autour de 560 milles au leader après son escale technique à Brest. Il est donc très peu probable de le voir revenir dans la bagarre. Voilà pour la course.

Ambiance à bord
L’ambiance ? Et bien c’est très différent de ce qu’on attend en général du côté des Açores : « la mer est étonnamment plate mais il y a 25 nœuds de vent moyen et 35 nœuds dans les grains, tiens pendant que je te parle ça monte à 32 nœuds ! » raconte Armel Tripon. Le répit d’hier est terminé, mais le louvoyage aussi « je fais du sud au près sur un seul bord, le long de la bordure Est de l’anticyclone. Je vais passer à environ 150 milles des Açores. Le vent va adonner dès ce soir et demain soir nous serons au portant. Ce sera le moment de tenter quelque chose pour le chariot de latte, et de mettre le clignotant à droite pour la traversée de l’Atlantique proprement dite ».

Autrement dit, les conditions les plus exigeantes pour les bateaux et les marins sont en train de se terminer. Le plus dur est passé. Il n’y a plus que la journée d’aujourd’hui jeudi à vivre penché et à taper l’étrave dans la vague. Bonne nouvelle. Une autre ? « J’ai eu le nez creux en embarquant un petit réchaud de montagne car ma bouilloire a explosé dès la première nuit. Mais grâce à ce petit truc de secours je peux quand même boire et manger chaud. Et j’ai pu récupérer en dormant sur les bords de près cette nuit… donc physiquement c’est nickel, je suis d’attaque ! ». Est-il encore utile de préciser que le moral est au beau fixe à bord de For Humble Heroes?

En bref

Au pointage de 8h ce jeudi 6 novembre, Armel Tripon est classé 4e, à 101 milles du leader François Gabart. For Humble Heroes a 20 milles d’avance sur le 5e Louis Burton et 28 milles de retard sur le 3e Marc Guillemot. Il navigue par 38°56 Nord et 20°19 Ouest, soit 230 milles dans l’est des Açores, à 2609 milles de l’arrivée à Pointe à Pitre. Cap 210°. Vitesse 11,1 nœuds.

Crédit Photo : P.Bouras/Imagine

Tags sur NauticNews : Route du Rhum, Armel Tripon

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

trois × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.