NauticNews

VG2020 – Flash : Problème à bord de HUGO BOSS

Vers 19h00 UTC hier –  samedi 21 novembre, le skipper britannique Alex Thomson a informé son équipe à terre d’un éventuel problème structurel à bord de HUGO BOSS.

À ce moment-là, Alex Thomson se trouvait à environ 800 milles à l’est de Rio de Janeiro dans l’Atlantique Sud et était à 13 jours de course depuis le départ du Vendée Globe des Sables d’Olonne, le 8 novembre dernier.

Alex et son équipe, ainsi que les architectes navals et les ingénieurs impliqués dans la construction du bateau, travaillent maintenant ensemble pour évaluer l’étendue de ce problème structurel et pour déterminer un programme et un planning de réparation.

Alex est en sécurité et en bonne santé à bord, et dialogue régulièrement avec l’équipe. L’organisation de la course du Vendée Globe a été informée et est tenue au courant fréquemment de l’avancée de la situation.

Mise à jour 12:30

Ross Daniel, directeur technique chez Alex Thomson Racing :

« Hier soir (samedi 21 novembre), alors qu’Alex effectuait une inspection de routine à bord de HUGO BOSS, il a repéré ce qu’il pensait être une avarie structurelle au niveau de la proue du bateau. Il m’en a immédiatement informé, ainsi que l’équipe à terre, et nous lui avons donné des instructions claires pour lui permettre de procéder à une inspection complète des dégâts.

« Cette inspection a révélé des dommages structurels sur une poutre longitudinale à l’avant du bateau. Les dommages semblent être isolés à cette seule zone. On ne sait pas encore très bien ce qui a causé ces dégâts. Il n’y a eu aucun incident préoccupant à bord du bateau pendant la course jusqu’à présent.  

« Avec nos ingénieurs et nos architectes navals, nous avons travaillé toute la nuit pour mettre au point un plan de réparation complet pour Alex. Pendant ce temps, Alex en a profité pour se reposer afin de procéder aux travaux de réparation ce matin.

« Alex a maintenant mis le bateau dans une position sûre afin de réduire les mouvements causés par la mer à bord pendant qu’il effectue la réparation. Il a tout le matériel nécessaire à bord, un plan détaillé à suivre et une équipe d’ingénieurs de classe mondiale qui le conseille. Nous sommes donc confiants dans sa capacité à mener à bien la réparation.

« Notre objectif est d’effectuer la réparation nécessaire rapidement et efficacement, afin de minimiser les miles perdus et de reprendre la course.

Tags sur NauticNews : Vendée GlobeVG2020, Alex Thomson, HUGO BOSS

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

huit − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.