NauticNews

Nautitech : Un chantier naviguant vers le haut

Nautitech 542 fort boyard

Le chantier naval Nautitech n’a cessé de se développer depuis sa reprise par Bruno Voisard en 2002. Sept ans plus tard, le groupe s’est étoffé en acquérant le chantier CIM qui produit des catamarans de croisière haut de gamme à la journée ainsi que des monocoques luxueux de 78 à 155 pieds. De cette collaboration est née le Nautitech 542 tout juste mis à l’eau. Pour ce modèle à 2 barres à roue, mais disponible avec une seule, l’accent a été mis d’une part sur le poids du bateau (15.5 tonnes lège pour 16.3 m hors tout pour une largeur de 8.55 m) et d’autre part sur l’économie d’énergie à bord. Le rouf récupérateur d’eau, présenté avec succès sur les 441 et 442, s’avérera notamment très utile lors des navigations au long cours.

Une bonne gestion de crise

Prévu pour 2010, le lancement du Nautitech 542 a été reporté d’un an. Lors du salon de Paris, Bruno Voisard a expliqué à NauticNews.com qu’il avait souhaité attendre les premières commandes pour débuter la production. Sa prudence a été récompensée. Après un excellent exercice 2009/2010 et un Nautic ambitieux [voir notre article], le chantier rochefortais peut désormais tabler sur un rythme de 8 à 10 unités de ce nouveau modèle par an. Seulement la moitié était envisagée. « Nous avons du agrandir la partie composite de notre usine, raconte Bruno Voisard, et notre effectif va passer de 60 à 85. De plus, notre carnet de commande désormais plus court, 5 mois au lieu de 8 il y a 2 ans, nous oblige à trouver de la souplesse. Nous y parvenons  notamment grâce au  maillage des sous-traitants dans l’ouest. Basé à Rochefort, nous faisons tout dans l’ouest. C’est pour nous également un gage de qualité ».

Un savoir faire multicoque

« Nos bateaux ont beaucoup changé en 4/5 ans, poursuit Bruno Voisard. Dans les moins de 55 pieds c’est ce qui ce fait de plus haut de gamme. La reprise de CIM [voir communiqué] profite à Nautitech. L’apport de cette main d’œuvre très hautement qualifiée parachève la montée en gamme engagée il y a une demie dizaine d’années ». Réalisant 80% de son chiffre d’affaire à l’export, le chantier vend ses catamarans de plus en plus à des propriétaires privés. En France, sa présence se situe sur le marché des grands départs grâce à sa bonne connaissance du multicoque.  » Nous sommes tous utilisateurs et par exemple le récupérateur d’eau sur le rouf est né de remarques de clients », conclut son très dynamique président. Témoignant ainsi parfaitement de ce savoir-faire de haute qualité, le dernier né mis à l’eau fin juillet va partir naviguer en Russie. Mais avant, il sera dévoilé au public en avant-première lors du festival de la Plaisance de Cannes. Lors des salons d’automne, Bruno Voisard dévoilera également les plans d’un 48 pieds prévu pour 2012 et dont on annonce une ergonomie générale du pont et du cockpit particulièrement soignée.

La gamme des catamarans Nautitech sur NauticNews.com.

Tags NauticNews.com : NautitechCatamaranNautic de ParisMarc LombardFranck Darnet

Crédit photos : Nautitech / Olivier Blanchet

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

cinq × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.