NauticNews

Kasia Milewska : Architecte sans frontières

Kasia_Milewska_1.jpg

09/2010 –

L’architecte polonaise Kasia Milewska, à la tête de KM Yacht Design, est un véritable tableau cubiste. En dehors de son job, elle pratique foule d’activités sportives et lyriques, mais surtout des voyages, quitte à bosser en solo pour ne jamais défaire ses valises !

NauticNews : Vous êtes diplômée d’architecture navale de l’Ecole polytechnique de Gdansk. Pourquoi cette filière ?
Kasia Milewska : Quand j’étais petite, j’adorais regarder les yachts à moteur et les voiliers, tout en me disant que le bateau est le plus bel objet créé par l’homme. Ces souvenirs d’enfance m’ont poussé à faire de la voile et plus tard, à choisir la carrière d’architecte navale.

NN : Vous avez créé votre propre marque, KM Yacht Design. Pourquoi travailler en free-lance ?
KM : Le fait d’être indépendante me permet de me consacrer à des projets très variés, mais me donne aussi la liberté d’approfondir mes connaissances. Cette liberté de choix m’a permis de travailler avec les meilleurs professionnels de l’industrie !

NN : Cela fait dix ans que votre bureau existe. Quels professionnels et quelles expériences sont gravées dans votre mémoire ?
KM : Cela fait une jolie collection de noms de designers et de chantiers ! Ted Hood, Southern Wind Shipyard, Ron Holland et StoGda, Choren Design ou encore Ship Project en Pologne. J’ai pu travailler en Islande, Italie et aux Pays-Bas sur des projets très divers, allant des bateaux de pêche aux cargos, et des bateaux à voile aux yachts à moteur. Tantôt designer, tantôt chef de projet, j’ai trouvé chaque nouvelle expérience vraiment excitante. En fait, j’adore les nouveaux challenges, ceux qui repoussent les frontières de l’architecture navale.

NN : Depuis un an, vous collaborez avec le bureau d’études navales hongkongais Maritime Concept and Construction. Tout en gardant votre indépendance…
KM : MCC collabore avec de nombreux designers et spécialistes dans le monde. Cela leur permet de bâtir une équipe ultra-performante et attentive, parfaitement adaptée à chaque projet. C’est une excellente référence sur le CV, qui n’empêche cependant pas de mener d’autres projets de front.

NN : Est-ce que vous vous sentez à l’aise dans le monde si masculin des architectes navals ?
KM :  Je n’ai pas du tout l’impression d’être rejetée en tant que femme ! Nous sommes partenaires de business, faisons le même job et avons un niveau de connaissances similaire. L’industrie maritime est très compétitive et, en tant que professionnelle de cette industrie, je dois montrer mes capacités, sans me laisser berner par les histoires de sexe faible et de sexe fort…

Kasia_Milewska_2.jpg

NN : Vous avez travaillé sur la nouvelle gamme des Marco Polo, proposée par MCC [voir notre article]. Comment reconnaître votre griffe ?
KM : J’ai passé pas mal de temps à bord des Marco Polo, à observer la vie de tous les jours, à écouter les commentaires du propriétaire, des invités et de l’équipage. J’ai également tiré leçon des salons nautiques et des conversations avec les clients ou les brokers, vitales à la création d’un nouveau design. Aussi, j’ai tenté de créer des yachts à la fois beaux, techniquement avancés et fonctionnels dans toutes les conditions. J’ai, par exemple, apporté ma touche personnelle au style extérieur des Marco Polo, sans transformer le dessin initial. Les intérieurs aussi recèlent quelques idées nouvelles, comme les ascenseurs ou la délocalisation de la cuisine au pont inférieur pour gagner de la place au niveau des cabines. J’ai également insisté sur le volume des fenêtres, la véritable valeur immobilière d’un yacht. Sachant que l’industrie nautique est gourmande en essences de bois et de pierre, j’ai voulu les remplacer par des matériaux verts. Quantité de matières de remplacement font un effet éblouissant sans nuire à l’environnement.

NN : La méthode Kasia Milewska ?
KM : Communication, communication et… communication : c’est la clé pour que tout fonctionne bien. Il est essentiel de se déplacer régulièrement au chantier et prendre les choses en main. Même si la conversation est un peu houleuse, j’essaye toujours de préserver une atmosphère de travail agréable et amicale. Côté propriétaires, il est important de construire avec eux une sorte d’amitié pour mieux comprendre leurs besoins et leurs exigences.

NN : Vous êtes née à Gdansk, en Pologne mais le vent vous a souvent porté loin de votre maison. Un choix motivé par votre besoin de bouger sans cesse ?
KM : Vivre dans un nouveau pays et explorer sa culture est toujours très enrichissant, mais c’est avant tout un choix professionnel. J’aime les challenges, j’éprouve un besoin d’apprendre et je cherche toujours de nouvelles opportunités. Je vais là où mon job m’appelle.

NN : Finalement, qui est Kasia Milewska ?
KM : Juste une architecte navale diplômée de l’Ecole polytechnique de Gdansk (sourire). Je me vois comme quelqu’un d’autonome et professionnel, passionné par son travail. Mais cela ne m’empêche pas de découvrir des choses nouvelles ! J’aime la voile, je monte à cheval, je fais du snowboard, du vélo, de la randonnée, de la danse, du golf… J’aime chanter, lire, prendre des photos. Mais, avant tout, voyager !

NN : Un crédo ?
KM : La clé, c’est d’avoir un rêve qui pousse à se surpasser.

Tags sur NauticNews.com : KM Yacht DesignMarco PoloMaritime Concept and ConstructionRon Holland

Crédit photos : KM Yacht Design

-KL-

Share/Bookmark

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

2 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.