NauticNews Logo

Voiles de Saint-Tropez : La belle révérence

Avec 4 courses pour les Classiques, 4 pour les Modernes et 6 pour les Wally, les Voiles de Saint-Tropez ont été plutôt intenses. Parfaitement insérée entre Mistral et un coup de vent d’est, la belle semaine tropézienne a apporté chaque jour la bonne dose de vent, de soleil et de mer pour garantir la tenue de formidables régates sur des parcours aux reliefs variés. Les vainqueurs célébrés à la Citadelle de Saint-Tropez ne souffrent ainsi d’aucun risque de contestation. Les 10 catégories identifiant les différents types de yachts classiques, les 5 groupes IRC rassemblant les voiliers Modernes, et naturellement la belle flotte de 11 Wally ont ainsi tous leur champion, souvent désigné au terme d’âpres luttes nautiques.

Des voiliers et des passionnés.

Toujours prisés par les spectateurs et les bateaux suiveurs, les voiliers auriques ont une nouvelle fois illuminés le golfe tropézien. Au terme de régates très poignantes, Thendara s’est imposé face aux deux goélettes Altaïr et Elena en Grands Epoque 1. Dans le Groupe 2, Moonbeam IV est parvenu à tenir en respect le 15 Mètre JI Tuiga et le 19 Mètre JI Mariquita, tandis que l’autre 15 Mètre JI Mariska a payé cher sa disqualification de la 1ère journée. En Epoque Aurique 3, c’est un nouveau venu aux Voiles qui a fait sensation. Kelpie, plan Mylne de 1903, a battu les habitués Marigold, Bonafide, Oriole et Nan of Fife. Avel remporte le Prix « Série limitée » du Yacht de tradition des Voiles de Saint-Tropez 2010, décerné pour la deuxième année consécutive. Le bateau de l’année, élu parmi les présélectionnés lors de six régates et rassemblements du circuit classique en Atlantique et en Méditerranée, sera dévoilé lors de l’inauguration du Nautic à Paris. Quant au Trophée Rolex, il revient au 12 Mètre JI Ikra, qui devance d’un rien l’implacable Rowdy.


Les Voiles se retirent.

Très spectaculaires, ces régates ont permis durant une semaine de mélanger classiques et modernes. Le point d’orgue de cette semaine dédiée à tous les voiliers a été notamment la journée des défis de jeudi [voir notre article]. Cambria y a remporté la « Club 55 Cup » face à Mariquita, à qui le grand cotre bermudien laissera tout de même la défense du titre l’an prochain. « On ne peut que se satisfaire d’une telle semaine, a expliqué Georges Korhel, le directeur de course. Nous avons chaque jour validé des courses pour toutes nos catégories en lice. La météo nous a beaucoup aidé et je n’ai pas souvenir d’une si belle édition en terme de conditions de vent et de soleil. Juste un petit regret que je partage avec toute l’organisation, et qui concerne un léger excès d’agressivité de certains concurrents, notamment lors des phases de départ ». Alors que les Voiles de Saint-Tropez tirent leur révérence, l’heure est déjà à l’organisation de la prochaine édition où la sécurité sera encore renforcée. Mais c’est surtout la fête qui promet d’être belle puisque seront soufflées les 30 bougies de la régate d’origine qui a lancé la Nioulargue. Ainsi pour le plus grand plaisir de tous, du 24 septembre au 2 octobre 2011, les Voiles de Saint-Tropez réuniront une nouvelle fois sur le grand plan d’eau ensoleillé plus de 300 voiliers et quelques 3 500 marins.

Tous les résultats :  Site des Voiles de Saint-Tropez

Tags sur NauticNews.com : Régates Classiques, Voiles de Saint-Tropez, Saint-Tropez

Crédit photos : Rolex / Carlo Borlenghi

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

7 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.