NauticNews

Visite du Grand Soleil 46 alliant performance et sobriété

Grand Soleil 46 de Del Pardo sous voiles

Le chantier italien Del Pardo a présenté lors du Festival de la Plaisance de Cannes le Grand Soleil 46. Doté d’une carène puissante signée Botin et Carkeek, il a été récemment élu « Voilier européen de l’année » dans la catégorie « Performance » [voir notre article]. NauticNews.com a ainsi pu visiter une unité aux prétentions véliques intéressantes, bien pensé pour la croisière et au design plutôt sobre. La coque possède des lignes tendues, avec un arrière peu large. Cette sensation d’élancement est renforcée par le rouf très plat se prolonge très à l’avant du mât et le cockpit assez large mais peu profond. Premier Grand Soleil construit en Infusion sous vide, ce 46 pieds a un déplacement maîtrisé de 10,2 tonnes avec 3,5 tonnes de Ballast et une quille en T de profondeur variable. Optimisé pour les régates en IRC et en ORC, le Grand Soleil dont la surface de voilure standard est de 128m² peut être considérablement plus toilé en fonction du programme de navigation.

Manœuvrer efficacement et facilement.

Partant de cette carène performante du duo d’architectes réputés Botin et Carkeek, le chantier Del Pardo a confié le plan de pont à la société Attivo Design. Conçu pour aller vite même en équipage restreint, le Grand Soleil 46 reçoit une écoute de Grand-voile « à l’Allemande ». Le pont est entièrement dégagé avec les drisses passant sous le rouf, et des haubans recentrés. Les passavants ainsi dégagés permettent une bonne circulation. A l’avant, l’enrouleur de Génois est encastré dans la pointe, tandis que les panneaux sont flush, avec leurs encadrements de Teck. L’association de cette essence de bois avec des éléments sombres comme les barres à roue en carbone, les hublots fumés et les 6 winchs, donne un visuel très agréable. Côté confort, le Grand Soleil 46 possède un tableau arrière basculant. Cette plateforme de bain, assez rare sur des 46 pieds, est un vrai plus. Tandis qu’à l’avant, la position recentrée du mât par rapport notamment au Grand Soleil 54, permet de disposer d’un vaste espace de détente.

Grand Soleil 46 de Del Pardo pont

Un profond sentiment de confort.

Au Salon de Cannes, le Grand Soleil 46 que NauticNews.com a visité était en version 3 cabines. Bien équilibrée, cette disposition permet d’obtenir une grande cabine avant, avec penderie, trois tiroirs de rangements et une Salle de Bains privative. L’espace central est divisé entre un vaste coin repas à bâbord, et légèrement excentré à tribord, un coin détente avec une banquette. La luminosité est assurée par quatre hublots de coque et deux au niveau du plafond. La hauteur sous barrot est très agréable même si cela oblige à utiliser une descente à cinq marches très pentue. Sobres et bien pensés, les aménagements intérieurs dessinés par Mauro Sculli offrent des prestations de qualité sans faute de goût. La cuisine, au pied de la descente sur bâbord, est aussi longue que large. Elle revient jusqu’au milieu du voilier, et donne vers l’arrière sur l’une des deux cabines pour invités. Sur l’autre bord, la table à cartes est équipée d’un tabouret sur rail afin de ne pas gêner la circulation. Ainsi, que ce soit sur ou sous le pont, le Grand Soleil 46 a été conçu pour concilier le plaisir de la voile à celui du confort. Le prix du « Voilier Européen de l’année » reçu en janvier lors du Salon de Düsseldorf peut en témoigner aisément. Tout comme les nombreuses visites enthousiastes que le chantier Del Pardo a reçues au Festival de la Plaisance de Cannes.

Fiche Technique sur NauticNews.com du Grand Soleil 46

La gamme du chantier Del Pardo.

Tags : Grand Soleil de Del PardoFestival International de la Plaisance de Cannes.

Crédit photos : Grandsoleil.net

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-neuf − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.