NauticNews

Pirates en eaux somaliennes

Piraterie en eaux somaliennes Jean-Jacques Cécile Couverture_Ouvrage

Jean-Jacques Cécile, ancien membre d’une unité spéciale et des services de renseignement militaires, est spécialiste de l’espionnage et des conflits contemporains. Dans « Pirates en eaux somaliennes », il analyse la piraterie qui sévit au large des côtes Nord-est Africaines. Pour la quatrième année consécutive, les actes de piraterie sont en augmentation avec 406 faits recensés dans le monde en 2009. Les frères de la côte somaliens se sont quant à eux adjugé une part conséquente de ce bilan avec, pour la même période, 217 incidents ayant entraîné le kidnapping de 47 navires ainsi que de 867 membres d’équipage. Un phénomène endémique dont les cas emblématiques ont fait les unes de nos journaux.

L’affaire du Ponant (opération Thalatine), l’assaut du Tanit et la mort de Florent Lemaçon sont des événements qui ont marqué l’opinion publique. Faut-il pour autant assimiler ces  » nouveaux, pirates somaliens aux forbans sans foi ni loi infestant les mers d’Extrême-Orient ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment les services de renseignement les traquent-ils ? Utilisent-ils eux aussi des espions pour cibler leurs victimes ? Quelle est la contribution apportée par les commandos, les forces spéciales et les militaires à l’endiguement de ce phénomène criminel ? Dans quelle mesure l’argent de la piraterie provoque-t-il une mutation en profondeur des sociétés somalienne et kényane ? Cet ouvrage d’investigation répond à toutes ces questions et à beaucoup d’autres encore.

« Pirates en eaux somaliennes » de Jean-Jacques Cécile et publié par Nouveau Monde éditions est disponible dans la librairie nautique de NauticNews.com.

Tags sur NauticNews.com : LivresPirates

-CP-

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

1 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.