NauticNews Logo

Mise à l’eau du bateau de Loïck Peyron pour la prochaine Route du Rhum

Une histoire d’amitié…

Ce projet est très différent des réalisations habituelles du chantier. Dans ce cas précis, c’est l’amitié qui a primé! Afin de permettre à Loïck de participer à la 10e édition de cette mythique transat, le rôle du chantier s’est limité à la mise à disposition de quelques dizaines de m2, au prêt d’outillage spécialisé et à la réalisation de quelques travaux en composite.

Loïck Peyron :« Ce refit n’a été que du bonheur !  Le travail à effectuer était assez considérable, et sans l’hospitalité de Multiplast, cette réalisation n’aurait pas été possible »

Respecter le passé…

Depuis quelques années, Loïck Peyron voulait faire la Route du Rhum autrement ou plutôt comme avant. « Il y a une valeur d’exemple à remettre en état ces bateaux, respecter le passé permet de repenser le futur » explique le skipper qui à sa manière saluera le 36ème anniversaire de la victoire de Mike Birch. Cette victoire d’un petit trimaran jaune face à Michel Malinowski à bord de son grand monocoque est entrée dans l’histoire en raison du très faible écart (98 secondes) séparant le vainqueur de son dauphin.

« Happy » !

Le choix du nom du bateau s’est fait dans le même état d’esprit. Lorsqu’on demande à Loïck Peyron pourquoi « Happy », il répond tout simplement, parce qu’un tel projet « rend heureux, il incite au sourire, c’est l’invention du smiley avant l’heure »

« Happy » s’alignera sur la ligne de départ avec comme principaux concurrents dans cette classe, A Capella de Charly Capelle et un autre sistership skippé par JP Froc pour, comme l’indique Loick, « retrouver l’émotion de se sentir perdu ».

Crédit Photo : Multiplast

Tags sur NauticNews : Loïck Peyron

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

1 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.