NauticNews

Route du Rhum : Thibaut Vauchel-Camus, deuxième et Kito de Pavant troisième Class40 en Guadeloupe

Ce mercredi 19 novembre à 18 heures 33 minutes et 41 secondes, le skipper Thibaut Vauchel-Camus a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre de la 10è Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Le skipper de Solidaires en peloton a mis 17 jours 04 heures 33 minutes et 41 secondes pour boucler le parcours de 3 542 milles à la vitesse moyenne de 8,58 nœuds. Il a parcouru en réalité 4399 milles à 10,66 nœuds de moyenne. L’écart au premier, l’Espagnol Alex Pella est de 10 heures 46 minutes et 33 secondes.

Thibaut Vauchel-Camus : un bizuth du solitaire sur le podium

C’est au terme d’un final intense, propice à de nombreux rebondissements dans les vents évanescents qui baignent l’île en forme de papillon, que Thibaut Vauchel-Camus, bizuth du Rhum et des chevauchées océaniques en solitaire, l’a finalement emporté face au redoutable et très expérimenté Kito de Pavant. A la barre de son Mach40 Solidaires en peloton, il termine en deuxième position et endosse le rôle de dauphin du grand vainqueur dans la catégorie la plus nombreuse de la course. Un beau fait d’armes pour ce Malouin d’adoption et Guadeloupéen de cœur, qui n’a pas manqué de créer la surprise tout au long du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre. Sous le soleil des latitudes tropicales, ce marin de 36 ans affale les voiles au terme d’une course magnifique qui révèle un nouveau talent du large. Chapeau Thibaut !

Et…

à 19 heures 07 minutes et 03 secondes, Kito de Pavant a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre de la 10è Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Le skipper d’Otio-Bastide Médical a mis 17 jours 05 heures 07 minutes et 03 secondes pour boucler le parcours de 3 542 milles à la vitesse moyenne de 8,57 nœuds. Il a parcouru en réalité 4 328 milles à 10,48 nœuds de moyenne. L’écart avec le premier, l’Espagnol Alex Pella, est de 11 heures 19 minutes et 55 secondes.

Kito de Pavant signe son grand retour sur l’océan en solitaire

Toujours présent ! De retour sur le Rhum après sa participation en 2010 en IMOCA où il est contraint à l’abandon sur avarie de quille, Kito de Pavant a tenu toutes ses promesses à bord d’un petit bateau de 12,18 mètres. Mieux, il retrouve une place digne de son expérience après six années en monocoque de 60 pieds, marquées par de nombreuses déconvenues lors de ses tentatives de tours du monde.

C’est dire, si ce retour sur la grande transat en solitaire revêtait une importance particulière pour le skipper méditerranéen, qui avait à cœur de briller dans le cadre de ce projet « Made In Midi » qu’il porte avec conviction. Fort de sa solide expérience, ce baroudeur des mers, vainqueur de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire en 2002, a fait honneur à son statut de favori.

Au terme d’une navigation saluée par Alex Pella, le grand vainqueur chez les Class40, le skipper d’Otio-Bastide Médical termine en 3è position sur la ligne mouillée sous haute tension au large de Pointe-à-Pitre. Il concède 33 minutes et 22 secondes à son prédécesseur Thibaut Vauchel-Camus qu’il n’a pas lâché du tableau arrière dans le sprint final dans les vents capricieux soufflant au large de la Guadeloupe. Il vient à bout d’une chevauchée sur l’Atlantique, où son art de la trajectoire et du positionnement lui ont volontiers permis de compenser un petit déficit de vitesse face à ses plus proches concurrents armés de bateaux plus récents et plus rapides. Toujours combatif, cette grande figure du large réputée pour ses talents de régatier n’a pas boudé son plaisir de revenir en force sur le devant de la scène océanique. Welcome back Kito !

Tags sur NauticNews : Route du Rhum, Thibaut Vauchel-Camus, Kito de Pavant, Class40

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

seize − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.