NauticNews

Transat Jacques Vabre : J-23 pour 42 duos

Transat-Jacques-Vabre

22 ans d’existence pour cette course en double désormais incontournable, 12e édition, 42 tandems, 2 classes de multicoques (Ultime et Multi50), 2 classes de monocoques (Imoca et Class40), 2 villes (Le Havre et Itajaí) donc 2 pays (La France et Le Brésil) et 2 partenaires (Le Havre et Jacques Vabre) qui permettent à la course de continuer de surfer sur la vague du succès, et bien sûr, 2 marins embarqués sur chacun des bateaux pour une course 2 fois plus intense… voilà ce qu’il faut retenir, avant d’échafauder le scénario.

Un cru 2015 corsé
Un décor de rêve : l’eau, l’Atlantique. Une lumière naturelle : le soleil et la lune. Un son grisant : le vent, le claquement des vagues contre les coques en carbone, le frottement des écoutes sur les winches. Et surtout des acteurs de tous horizons ! Les 42 duos aux caractères bien trempés de la Transat Jacques Vabre 2015 réunissent un plateau exceptionnel. Parmi eux, des stars, comme Michel Desjoyeaux, François Gabart, Kito de Pavant, Marc Guillemot, Armel Le Cléac’h, Jean-Pierre Dick, Vincent Riou, Yann Eliès, Sébastien Josse, Alex Thomson, Yvan Bourgnon… ou des jeunes bizuths aux dents longues à l’image de Morgan Lagravière, Paul Meilhat, Jack Bouttel, Charlie Dalin, Alan Roura… Sans oublier les grands habitués de l’épreuve. La liste est longue !

Les chiffres clés
42 bateaux
Distance à parcourir : 5 400 milles
4 classes de bateaux, dont 14 Class40, 4 Multi50, 20 Imoca, 4 Ultime
592 000 visiteurs en 2013 (Le Havre – Itajaí)
16 octobre à 12h : heure limite des bateaux amarrés au Havre

Ils ont dit :

Edouard Philippe, Député-Maire du Havre :
« Le Havre accueille depuis 1993 cette redoutable course. Un défi sportif, réalisé en duo, qui tous les deux ans, offre un magnifique spectacle. Notre ville vit au rythme de la préparation des skippers. C’est une belle fête qu’il ne faut surtout pas manquer. Profitez de cette occasion pour inviter vos amis, votre famille à découvrir une ville tournée vers la mer, dotée d’une histoire forte et d’une belle ambition nautique. »

Philippe Schaillée, directeur général de JDE Trading France :
« Le café créé des moments de partage et de convivialité uniques, il stimule notre esprit et notre curiosité. Aujourd’hui, avec la marque Jacques Vabre, il rassemble 42 duos de marins exceptionnels qui relieront Le Havre, premier port caféier de France, à Itajaí, ville portuaire majeure du Brésil, retraçant ainsi à nouveau la route du café. Entre les deux ports, une aventure humaine et sportive exceptionnelle portée par des marins charismatiques dans le partage de valeurs communes : respect, passion, solidarité et dépassement de soi. Je souhaite à tous les marins une excellente traversée et leur donne rendez-vous au Brésil, à Itajaí ! ».

Célio Bernardino, secrétaire général de l’AMFRI
« Actuellement Itajaí est tournée vers la mer, que ce soit pour accueillir celui qui arrive ou pour se projeter dans l’avenir. Dans ce contexte, recevoir la Transat pour la deuxième fois est une récompense pour le travail qui a été fait en 2013 et une bonne raison d’accueillir les visiteurs d’une façon encore plus chaleureuse. Bien qu’Itajaí ne soit entrée que récemment dans le monde des manifestations nautiques, ses habitants ont accueilli la Transat Jacques Vabre à bras ouverts. Nous croyons que c’est un accueil chaleureux, qui éveille chez celui qui vient d’ailleurs, l’envie de revenir créant ainsi de nouvelles opportunités économiques pour l’avenir. »

Paulo C. de Oliveira Campos, ambassadeur du Brésil
« Je suis très heureux de participer à cet événement qui compte 84 skippers et 42 bateaux dont deux skippers brésiliens. Quel défi que cette traversée de près 10 000 km sur l’Atlantique ! En dehors de l’aspect sportif, je suis admiratif de l’organisation de la course, et des deux villes partenaires. Le Brésil est connu pour son football, mais le Brésil ne vit pas que de football. C’est la deuxième fois que la régate vient à Itajaí après un gros succès en 2103. La région s’est investie énormément et il y a beaucoup d’enthousiasme là-bas. La Transat Jacques Vabre offre une double occasion de découvrir le Brésil : à l’occasion de la semaine culturelle brésilienne au Havre, et l’arrivée à Itajai ! »

Gildas Mahé, co-skipper de Team Concise (Class40)
« Ce sera une série de premières pour moi ! Première Transat Jacques Vabre, première course en Class40, premier passage de l’équateur… Sur le papier, cela paraît long 5 400 milles, mais en fait, c’est un peu le même temps de course qu’une Transat en Figaro qui va beaucoup moins loin ! Et puis c’est sympa le Class40 : ça reste à une échelle maîtrisable et c’est une belle découverte pour moi, entre la course, le bateau, l’équipier, le parcours… »

Lalou Roucayrol, skipper de Arkema (Multi50)
« On vient de sortir le bateau de l’eau pour faire une révision avant le départ. On sera fin prêts au Havre, car nous avons beaucoup navigué avec César. Je suis content de partir avec lui, nous avons une vraie complicité, nous sommes en phase et très au point. J’aime cette Transat Jacques Vabre, c’est la 9e édition à laquelle je participe. C’est une histoire qui dure depuis 1995 pour moi ! J’aime ce sprint sur l’Atlan tique, ce sont à chaque fois de belles histoires humaines. »

Philippe Legros, co – skipper de Maître CoQ (Imoca)
« Nous naviguons beaucoup avec Jérémie notamment en stage avec les autres concurrents. Nous nous entendons bien, nous prenons beaucoup de plaisir à naviguer. Cette transat sera longue, très longue, avec une sortie de Manche et une traversée de golfe de Gascogne qui peut être dense et costaud. Il faudra bien jouer dès début ! Mais la récompense sera d’arriver au chaud, car la première semaine on en prendra plein la figure ! ».

Roland Jourdain, co-skipper de Prince de Bretagne (Ultime)
« Jusqu’ici tout va bien : on se prépare avec Lionel (Lemonchois) et c’est un bonheur de naviguer avec lui ! Il connaît son bateau sur le bout des doigts et moi, j’applique ce qu’il me dit… Ce sera ma septième participation avec une victoire en monocoque et une en multicoque, et pas mal de deuxième place. Cette fois, on sera « petit » parmi les grands mais on va faire comme en basket : les meneurs passent entre les jambes des grandes gigues ! Je ne connais pas Itajaí, mais le parcours est assez similaire à celui de la première partie du Vendée Globe… Ça doit être bien tordu pour le finish ! »

A suivre sur NauticNews…

Tag sur NauticNews : Transat Jacques Vabre

  • CP –
Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatorze + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.