NauticNews

Tour de France à la Voile 2011: Veille de prologue

TFV2011

Demain, ce sera un peu la première rentrée des classes des quinze M34. A la veille du prologue du Tour de France à la Voile, l’ambiance est studieuse. Ce soir, tout devra être terminé : la mise à l’eau, le mâtage, les réglages et le collage des stickers sur les voiles. Avant de pouvoir aller goûter l’eau salée, les bateaux devront aussi passer l’épreuve de la pesée et du contrôle de jauge.

Un programme sur lequel Nantes Saint-Nazaire E.Leclerc a pris du retard : Gildas Mahé, un des piliers du team, s’est blessé au mollet. Un coup dur pour le figariste qui s’est beaucoup impliqué dans le projet et qui connaît toutes les ficelles du bateau. Contraint d’abandonner son poste de barreur, Gildas suivra cependant le Tour de France à la Voile à terre, au sein de l’équipe technique. Il devrait être remplacé jusqu’à Dieppe par Victor Lanier, vainqueur du Tour de France en 2006 à bord d’Ile de France et champion de France de Match Racing en 2007. Ronan Treussart, lui aussi figure du circuit Figaro, devrait prendre ensuite le relais jusqu’à la fin de la course. Demain matin, les M34 se donnent rendez-vous pour un premier tour de piste devant Dunkerque. Quelques départs seront lancés pour chauffer les winchs et les muscles, avant le coup d’envoi du prologue à 10h30. On ne comptera pas les points pour cette manche d’entraînement, mais on prendra certainement la température !

Ils ont dit :
Gildas Mahé, barreur de Nantes Saint-Nazaire E. Leclerc :
« Au sein du team Nantes Saint-Nazaire E. Leclerc, je me suis beaucoup impliqué dans la partie technique, alors que Corentin Douguet (le skipper) s’est surtout occupé de tout ce qui est gestion du projet. Du coup, je connais mieux les réglages et toutes les ficelles du bateau. Je reste donc dans l’équipe à terre pour faire la transition avec Victor et Ronan, et aussi aider les jeunes, car certains n’ont jamais fait le Tour. »

Christophe Gaumont, directeur de course : « L’ambiance est studieuse et c’est un petit peu la frénésie des derniers préparatifs avant le départ. Dans les équipages, il y en a une partie qui est en train de coller les stickers sur les voiles, une autre partie qui s’occupe de la mise à l’eau, des réglages, des derniers préparatifs. En même temps, il y a tous les contrôles du matériel de sécurité, donc l’ambiance est à la check-list pour vérifier si tout le monde est près pour demain matin. »

Tags sur NauticNews: Tour de France à la Voile TFV

– CP –

Articles de la même catégorie

1 Commentaire

  1. Charles 25 juin 2011 at 17 h 36 min

    Jean Bart, reviens vite !!! Il y a du vent, du courant contre, des mécontents, il paraît que ça empêche de naviguer, et, en plus, il y a des bancs de sable. Mais heureusement que le bateau a été conçu pour naviguer au large.

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.