NauticNews Logo

TFV14 – Tour de France à la Voile 2014 : le parcours

Le Tour de France à la Voile 2013 a été marqué par de fortes inflexions, autant en mer, qu’à terre. D’une part, avec l’arrivée de grands noms de la voile, le challenge sportif a été l’un des plus relevés de l’histoire, d’autre part, la vie à terre a été largement redéployée, avec la densification du traditionnel Village Grand Public, la création d’un pôle d’animations sur les plages et le lancement d’une caravane publicitaire. L’alchimie fonctionne, et les organisateurs ont clairement la volonté de faire du Tour de France à la Voile un rendez-vous estival important.

En 2014, l’événement sera décalé d’une semaine au mois de juillet, afin de débuter en même temps que les congés d’été. Le public pourra pleinement profiter des premières étapes. De même, la durée du Tour sera réduite à trois semaines, afin de créer les conditions d’une histoire toujours plus dense et haletante pour le grand public, tout en s’adaptant aux contraintes budgétaires conjoncturelles des équipages.

Par ailleurs, l’édition 2014 sera marquée par une évolution sportive majeure avec l’introduction, aux côtés de la flotte Élite des M34, d’une nouvelle classe de bateaux monotypes réservée aux amateurs : les Grand Surprise. Plus facilement accessibles, ces nouveaux bateaux devraient permettre le retour au premier plan des Grandes Écoles, et plus généralement des équipages amateurs, et renouer ainsi avec l’histoire du Tour de France à la Voile.

Yann Le Moënner
Directeur général d’Amaury Sport organisation

Comment ce parcours a-t-il été composé ?

Nous allons désormais, comme nous le faisons sur le Tour de France cycliste, privilégier certaines façades maritimes en fonction des années.  Cet été, la Manche et la Méditerranée occuperont une large place dans le parcours. Avec ce nouveau format de trois semaines de course, nous ne pouvons pas chercher à sillonner l’ensemble du littoral français. Nous souhaitons mettre en place un parcours intéressant du point de vue de la régate tout en répondant aux attentes des villes qui ont bien compris que le Tour de France à la Voile était une grande fête populaire et une très belle animation en période estivale. Je crois que le parcours que nous proposons pour 2014 sera particulièrement intense sportivement. Il permettra aussi de positionner l’événement au cœur de villes dynamiques et de s’assurer une forte proximité avec le grand public.

Pourquoi avoir fait le choix du Grand Surprise comme nouveau support, aux côtés du M34 ?
Les équipages jeunes et amateurs font partie intégrante de l’ADN du Tour. Or, pour plusieurs raisons notamment économiques, ils ont  quasiment disparu de la ligne de départ depuis quelques années. Notre souhait est de proposer une solution pour leur permettre de revenir sur
l’épreuve. Le Tour de France à la Voile se doit en effet de constituer, pour ces équipages, l’occasion d’accéder à la course au large. La compétition des amateurs en Grand Surprise, support monotype très répandu, apprécié et économique, se déroulera donc sur un principe de
flotte collective, les équipages intéressés devant louer chez notre partenaire Team Winds un Grand Surprise spécialement préparé pour le Tour. La philosophie de cette offre repose sur un triptyque simple : équité sportive (flotte de bateaux identiques, tirés au sort entre les équipages avant le début du Tour), simplicité logistique (les bateaux seront livrés prêts à naviguer) et accessibilité économique. Le M34 restera le support des équipages élites, avec de grands noms qui devraient être de nouveau présents cette année.

CHRISTOP HE GAUMONT
Directeur DE COURSE

Le Tour de France à la Voile 2014 se déroulera sur un format plus court et donc un parcours remodelé. De Dunkerque à Nice, le rythme sera soutenu !

L’autre singularité est un équilibre parfait entre le Nord et le Sud avec quatre villes-étapes pour la façade Ouest et quatre villes-étapes en  Méditerranée. De Dunkerque, nous irons à Dieppe où nous avons fait étape l’an dernier puis la flotte mettra le cap sur Granville et Roscoff, nouvelles escales pour 2014. Nous aurons une première partie de course difficile avec des zones de navigation où le courant sera très important et le trafic dense. La fin du parcours en Bretagne promet pas mal de travail pour les stratèges du bord car la flotte y naviguera avec de très forts
coefficients de marée. L’étape entre Dieppe et Granville sera la plus longue de cette édition 2014 avec 180 milles à parcourir.

La façade Méditerranéenne sera couverte dans son intégralité, puisque nous partirons cette année une nouvelle fois de Roses, en Espagne, pour arriver à Nice au plus proche de la frontière italienne. Avant le final grandiose qui obligera très probablement les équipages à virer une bouée dans les eaux italiennes près de San Remo, les coureurs devront passer par Gruissan puis Hyères, magnifique port de la communauté
d’agglomération Toulon Provence Méditerranée, qui nous accueille de nouveau cette année. En attaquant cette deuxième partie de l’épreuve, les équipages devront vite trouver leur rythme et s’adapter au changement rapide de météo. Faire preuve de patience dans les petits airs méditerranéens ou de concentration et de résistance dans la brise fera sans nul doute partie des clés de la réussite pour cette édition 2014 !

FRANCK CAMMAS
vainqueur du Tour de France à la Voile 2013

Quels sont vos souvenirs marquants du Tour de France à la Voile 2013 ?

C’est la première fois que je participais au Tour dans son ensemble. Jusqu’ici, j’avais disputé quelques étapes, essentiellement au poste de navigateur. J’ai beaucoup aimé l’esprit qui a régné sur le Tour. L’ambiance était à la fois sportive, engagée et conviviale. C’est assez rare de vivre aussi proche de ses concurrents pendant un mois. Quant à savoir quels sont mes souvenirs les plus marquants, c’est difficile à dire tant ils ont été nombreux. Je me souviens évidemment de nos victoires mais aussi de certaines contre-performances comme à Deauville et Brest où nous nous faisons doubler pas loin de l’arrivée alors que nous étions en tête. Et aussi de la beauté de nos côtes. Sur le Tour, on se dit souvent que l’on fait un beau métier !

Quelle est la recette de la victoire sur cette épreuve selon vous ?
S’il y avait une recette, tout le monde gagnerait ! Ce qui est certain, c’est que sur le Tour comme sur la Volvo Ocean Race, il faut un équipage qui s’entende bien. Il faut aussi des équipiers super impliqués car le M34 est un bateau exigeant qui demande une super technique. Il faut enfin être aussi bon entre trois bouées qu’au large. Et ça, c’est vraiment un super défi.

Parcours du TFV 2014:

  1. Dunkerque – 4-6 Juillet
  2. Dieppe – 7-9 Juillet
  3. Granville – 10-11 Juillet
  4. Roscoff – 13-14 Juillet
  5. Roses (Espagne) – 17-18 Juillet
  6. Gruissan – 19-20 Juillet
  7. Hyères – 22-24 Juillet
  8. Nice – 25-27 Juillet

Tags sur NauticNews : Tour de France à la Voile, TFV

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

20 − dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.